Fermer
Secteurs / Activités

      La lingerie s'accroche à ses dessous - Brève du 2 juillet 2010

      Brève
      2 juillet 2010

      En baisse ces deux dernières années (-0,4 % en 2008 puis -0,8 % l’an passé), les ventes de lingerie en France devraient enregistrer un nouveau recul en 2010 de l’ordre de -2 % selon le cabinet Xerfi. L’étude pointe notamment “l’ajustement à la baisse des quantités achetées et la descente en gamme ou l’abandon de certaines marques au profit des chaînes de grande diffusion ou des enseignes entrée de gamme.” La tendance baissière devrait se prolonger en 2011, dans des proportions moindres (-0,5 %).
      Ces données confirment la prudence générale observée par les réseaux de franchise du secteur, dont le recrutement est plutôt en berne lors des deux exercices étudiés par Franchise Magazine, à l’exception de quelques réseaux comme Cannelle (groupe Mulliez ; 130 boutiques sous enseigne dont 59 affiliées à la date du 01/10/09) ou Soleil Sucré (40 magasins affiliés pour un parc total de 65 unités).
      C’est à partir de 2012 que la consommation de sous-vêtements doit repartir à la hausse, “avec un taux annuel moyen de 2,4 % entre 2011 et 2015”, estime Xerfi, “soit un rythme plus dynamique que le secteur textile dans son ensemble.” Parmi les grands axes de développement du marché mis en avant par l’étude figurent le lancement de concepts dédiés à l’homme et le développement de concepts multimarques haut de gamme pour les femmes mûres.

      Enseignes du même secteur