Fermer
Secteurs / Activités

    La Mie Câline en Hispanie - Com. de presse du 12 mai 2009

    Né à Saragosse, Luis Miguel Almorin (38 ans) découvre La Mie Câline grâce à son épouse Delphine Ballandras (33 ans) en 2003.

    C’est en passant des vacances chez ses beaux-parents à Saint Jean de Monts (fief de l’enseigne) que cet ingénieur, responsable de planification au sein d’un centre d’appels, se pique au jeu. « J’ai tout de suite pensé que ce concept marcherait en Espagne » se souvient Luis Miguel. Six ans plus tard, après avoir exploré différentes
    hypothèses de création de part et d’autre des Pyrénées, c’est avec La Mie Câline qu’il démarre sa nouvelle vie professionnelle.
    Entourés d’une équipe de 7 personnes, Delphine et Luis Miguel ouvrent la première vitrine master-franchisée La Mie Câline à Barcelone. Situé en emplacement n°1 à la frontière du coeur historique de la métropole, le magasin joue à fond la french touch.
    Dans l’immédiat, aucune adaptation majeure du concept n’est programmée, si ce n’est une plage horaire amplifiée et la déclinaison de l’offre sandwichs au goût catalan (huile d’olive, tomates fraîches pour se rapprocher du fameux « Pan con Tomate »).

    La Mie Câline arrive avec un atout majeur : la légitimité de son esprit français

    Formules « sandwichs-frites-boisson », boulangeries traditionnelles avec places assises, dépôts de pain : les
    concepts espagnols ont suivi l’évolution de la boulangerie traditionnelle. Face à des clients plus exigeants, l’offre pain s’est légèrement étoffée ces cinq dernières années. Certains gros groupes de restauration se sont ouverts à la restauration rapide.
    Selon Luis Miguel Almorin « La Mie Câline renvoie une image de commerce de quartier, la modernité et la diversité des produits en plus. Ses croissants et ses pains au chocolat français seront très certainement d’entrée plébiscités. Plus travaillée, La Flocâline devrait également vite supplanter la baguette de tous les jours. A nous de jouer pour faire découvrir l’ensemble de la gamme aux Barcelonais. » Amateur convaincu, Luis Miguel Almorin mise que les cookies et leurs nombreux parfums feront rapidement des adeptes : « c’est Le produit phare de La Mie Câline » !

    Ainsi, l’identité de La Mie Câline reste intacte : une large gamme de pains français, des viennoiseries et des pâtisseries à profusion, des sandwichs et des salades fraîchement préparés, des prix très bien placés… bref, un large choix de suggestions pour tous les budgets, tous les appétits et pour chaque heure de la journée.

    80 000 €
    Apport personnel
    30 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LA MIE CALINE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LA MIE CALINE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise