Fermer
Secteurs / Activités

    La mode junior résiste à la crise - Brève du 26 septembre 2012

    Alors que les dépenses d'habillement sont en recul régulier depuis 2008, la consommation de vêtements juniors a progressé de 1,5 % en 2011 selon l'Institut Français de la Mode. Les 15-24 ans concentrent aujourd'hui 25 % des achats textiles.

    Bonne nouvelle pour les distributeurs de prêt-à-porter pour ados et jeunes adultes. Malgré la crise et un marché de l’habillement en recul constant depuis quatre ans, les juniors (15-24 ans) demeurent plus dépensiers que leurs aînés avec des achats textiles (hors lingerie et accessoires) qui ont progressé de 0,7 % en 2010 puis de 1,5 % l’an passé, indique une étude réalisée par l’Institut Français de la Mode. Le marché de la mode junior pèse aujourd’hui 5 milliards d’euros.
    Concrètement, les filles et jeunes femmes ont consacré 630 euros de leur budget pour s’habiller contre 622 euros pour les garçons, détaille l'IFM. Ce qui fait des juniors la tranche d’âge la plus dépensière avec 25 % de la consommation totale de vêtements de dessus en France alors qu’ils ne représentent que 15 % de la population. A titre d’exemple, les femmes de 45/54 ans ne dépensent “que” 481 euros par an, les 35-44 ans seulement 384 euros…
    Les trois principaux produits consommés par les juniors masculins sont le t-shirt (32,2 % des achats), le jean (13,2 %) et la chemise (10,3 %). Sur le podium fille, on retrouve le t-shirt (21,1%), le pull-over (11,5 %) et le jean (10,4 %). Produit star, le t-shirt s'est écoulé au total à plus de 47 millions d'unités l'an dernier !
    S’agissant des canaux de distribution, les chaînes spécialisées (52 % des achats chez les filles, 40 % pour les garçons) sont clairement le circuit préféré des juniors. Loin devant les indépendants multimarques (13 %/26 %), les magasins de sport (6 %/12%) et les grands magasins (10 %/8 %).