Fermer
Secteurs / Activités

    La mode masculine en stand-by - Brève du 14 juin 2010

    “Période difficile” pour le prêt-à-porter masculin. Selon une étude menée par le cabinet Xerfi, la consommation de vêtements pour homme devrait reculer pour la troisième année consécutive, à -4,5 % sur 2010 (-2,8 % en 2008, -3,9 % l’an passé), pour s’établir à 5,6 milliards d’euros. Les dépenses devraient toutefois repartir à la hausse en 2011, Xerfi tablant sur une croissance de +1,5 % en valeur à cette échéance.
    Autre donnée intéressante pointée par l’étude : les 10 chaînes d’habillement leaders du prêt-à-porter masculin “représentent à elles seules plus de 40 % des ventes”. Parmi elles, on retrouve notamment 3 réseaux de commerce indépendant organisé : Celio, Jules et Kiabi, autant de grands succursalistes récemment convertis à la commission-affiliation.

    > A lire aussi sur la mode masculine :
    – L’interview de Evelyne Chaballier, directrice d’études à l’Institut Français de la Mode (IFM).