Fermer
Secteurs / Activités

    L'activité du commerce spécialisé a plongé en septembre - Brève du 3 novembre 2014

    Mauvaise rentrée pour le commerce spécialisé : le chiffre d'affaires des enseignes a reculé de 7,5 % en comparable, selon la Fédération Procos. Tous les formats et presque tous les secteurs d'activité sont en repli.

    Rentrée morose pour le commerce spécialisé. L’activité des enseignes a plongé de 7,5 % en septembre par rapport à la référence 2013, à périmètre comparable, nous apprend l’enquête mensuelle de la Fédération Procos (méthodologie : 50 chaînes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

    Cette dégradation de l’activité se réfère à un historique déjà défavorable, souligne Procos, le mois de septembre 2013 ayant fini à -2,2 %. Les décalages calendaires n’ont qui plus est pas joué : septembre 2014 comptait autant de jours ouvrables (21) que septembre 2013, avec le même nombre de samedis (4). Pour Procos, “les conditions climatiques très clémentes (faibles précipitations, températures au-dessus des normales saisonnières, fort ensoleillement) ont en revanche eu un impact, en particulier dans l’équipement de la personne, en retardant le lancement des collections d’automne”.

    Sans surprise, tous les formats ont fini en négatif, aussi bien les boutiques de centre-ville situées en centre commercial (-10,5 %) ou sur rue (-6,5 %) que les commerces de périphérie (-6,5 %). A l’exception de de l’hygiène/beauté/santé, qui finit légèrement en positif, aucun secteur d'activité n’a été épargné par le fort repli de la consommation.

    Sur l’ensemble des neuf premiers mois de l’année, l’activité du commerce spécialisé est stable comparée aux trois premiers trimestres de 2013. Rappelons que Procos représente 260 enseignes (succursalistes, franchises et coopératives) fédérant près de 60 000 points de vente.

    A lire aussi :
    – Un été contrasté pour le commerce spécialisé
    – L'activité du commerce spécialisé en timide progression au 1er semestre
    – Vacance commerciale : la périphérie résiste
    – Procos : quatre nouveaux administrateurs élus
    – Le commerce spécialisé sur une bonne lancée
    – Le commerce spécialisé réduit la voilure
    – Face aux zones commerciales de périphérie, le centre-ville ne fait plus le poids