Fermer
Secteurs / Activités

      Laforêt : Billet de tendances de janvier à avril 2017 - Com. de presse du 2 mai 2017

      Com. de presse
      2 mai 2017

      Selon le réseau Laforêt, le marché immobilier de l’ancien est en plein effervescence depuis le début de l’année !

      Yann Jehanno président de la franchise LaforêtAinsi, parmi les principaux indicateurs retenus de janvier à avril 2017 :

      • TRANSACTIONS : +16% (au niveau national). Le volume de transactions confirme la progression globale du marché de l’immobilier, engagée en 2016, affichant +16% à l’issue des 4 premiers mois de l’année 2017. Ce bon résultat s’explique par des acquéreurs qui craignent l’effet ciseaux, à savoir une éventuelle hausse des prix et des taux d’intérêt dans les mois à venir.
      • DÉLAIS DE VENTE : 87 JOURS (au niveau national). Les délais de vente ont encore baissé à 87 jours au niveau national, soit une journée de moins que fin 2016. À Paris, c’est même 2 jours de moins (62 jours), quand l’Île-de-France stagne à 82 jours. En province, on passe sous la barre symbolique des 100 jours, avec un délai moyen de vente de 99 jours.
      • PRIX : +2,1% (au niveau national). Ce début d’année se situe dans la continuité de 2016, avec des prix majoritairement orientés à la hausse (+2,1% en moyenne à 2 880 €/m2). C’est notamment le cas dans les zones urbaines attractives économiquement, accueillantes pour les familles et bien desservies par les transports. Toutefois, au sein des quartiers d’une même ville, mais aussi d’une agglomération à une autre, les disparités sont souvent importantes.
      • MARGE DE NÉGOCIATION : -0,3 point (au niveau national). Les prix sont de moins en moins discutés avec -0,3 point. Dans ce contexte tendu en matière d’offre comme de demande, les négociations sont moins disputées et les marges se réduisent de 0,3 point au niveau national passant à 4,5% contre 4,8% fin 2016. Elles descendent même à 2,7% à Paris (vs 2,9% fin 2016).

      Comme le rappelle Yann Jéhanno, Président de Laforêt : “18 mois seulement après la reprise du marché de l’immobilier ancien, l’embellie se poursuit. Comme nous l’avions anticipé, l’élection présidentielle n’a suscité aucun attentisme particulier. Au contraire, les acquéreurs semblent dans une véritable quête immobilière.”

      50 000 €
      Apport personnel
      28 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur LAFORET

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise LAFORET
      Consultez l'Indicateur de la Franchise