Fermer
Secteurs / Activités

    L’après-vente auto en ordre de marche

    Sur un marché de l’après-vente automobile atone depuis le tournant des années 2010, la distribution s’organise, privilégiant les logiques d’intégration des indépendants au sein de réseaux toujours mieux structurés. Une aubaine pour les futurs candidats à la franchise !

    Cinq canaux de ventes

    En dépit de cette atonie, le marché de l’entretien et de l’équipement automobile reste, sur le plan de la distribution, solidement structuré autour de cinq grands canaux : les centres autos (Norauto ou Feu Vert), les centres de réparation (Midas et Speedy), les négociants spécialistes du pneumatique (Point  S ou Vulco), les MRA (mécaniciens réparateurs automobiles, ou réseaux autos multimarques à l’instar de Delko) et les réseaux de constructeurs.

    Mais surtout, la distribution s’organise, observe l’Association nationale pour la formation automobile, en procédant à des regroupements et/ou des rachats visant une concentration des enseignes”. Illustrant cette lame de fond particulièrement prégnante sur le canal des centres autos, Fabrice Flamand, observe : “Le nombre de centres autos en France reste stable depuis plusieurs années. Cela étant, il intensifie son empreinte sur les réseaux d’enseigne, à l’image de Norauto. D’année en année notre parc progresse”.

    Une aubaine, dans cet univers de plus en plus concurrentiel, pour les futurs candidats à la franchise. La preuve par l’exemple : à la tête de 370 unités, dont 110 franchisés, Norauto est engagé, depuis son lancement en franchise il y a 10 ans, dans une dynamique d’ouverture de 10 centres par an. Chez Feu Vert (310 centres autos dont 180 franchisés), les ambitions de déploiement en commerce affilié se révèlent identiques : “Notre concept de réparation rapide Feu Vert Services, lancé en franchise en 2012, poursuit son maillage, confirme Pierre Chatillon. Nous en comptons 30 à ce jour. Notre volonté est d’en ouvrir 10 par an. Mais nous ne délaissons pas, pour autant, le développement de notre franchise Feu Vert centres autos, dotée, à la différence du concept Feu Vert Services, d’un espace de vente en libre-service : une dizaine de franchisés nous en rejoints au cours de l’année 2016″.

    Enseignes du même secteur