Fermer
Secteurs / Activités

    Le CNEC interpelle le futur gouvernement - Brève du 13 février 2007

    Opération coup de ciseaux !  Après la demande d’ouverture des salons le dimanche, le CNEC (Conseil national des entreprises de coiffure) interpelle les candidats à la présidentielle via un site Internet. Moinsdecharges.com (c’est son nom) présente deux compteurs dont les chiffres défilent en temps réel. Le premier affiche les économies que pourraient faire les 60 000 entreprises de coiffure en France si les charges sociales baissaient de 10 %. Le deuxième, décompte le manque à gagner des patrons de salons avec une TVA à 19,6 % (contre 5,5 %) sur la base du chiffre d’affaires 2005 (soit 4,5 milliards d’euros).

    Au delà du monde de la coiffure, le président du CNEC, Franck Provost, souhaite rallier à lui tous les secteurs d’activité. « Il est temps que nos politiques, qui n’oublient jamais de louer les mérites de l’entreprise, se souviennent que nous, chefs d’entreprises, ne sommes pas des vaches à lait qu’il suffit de flatter pour traire » a-t-il expliqué dans un communiqué . La CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises ) a déjà fait preuve de solidarité en relayant l’information sur son site.

    40 000 €
    Apport personnel
    10 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur FRANCK PROVOST

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise FRANCK PROVOST
    Consultez l'Indicateur de la Franchise