Fermer
Secteurs / Activités

    Le commerce associé a réaffirmé sa vitalité en 2015

    Selon la Fédération du commerce associé, le chiffre d’affaires des groupements de commerçants indépendants a progressé de +3 % en 2015, à 146,9 Mds€, soit 30,5 % du commerce de détail en France.

    “Depuis 12 ans, la croissance du commerce coopératif et associé (CCA) est supérieure à celle du commerce de détail”, a rappelé Eric Plat, président de la Fédération du commerce associé (FCA), lors de la présentation des résultats de cette forme du commerce le 24 mai dernier.

    De fait, la vitalité du commerce associé ne s’est pas démentie en 2015 : la FCA fait état d’une croissance de +3 % sur l’exercice (contre +1 % en 2014) à 146,9 Mds€ de chiffre d’affaires (contre 143,5 Mds€ en 2014). Alors que le commerce de détail français “devrait connaître une croissance d’environ 1 % en 2015”, selon les estimations de la fédération.
     
    Conséquence de ce dynamisme : selon la FCA, la part de marché du commerce associé est passée de 25,7 % en 2006 à 30,5 % en 2015, contre environ 10 % pour la franchise, 17 % pour les indépendants isolés et 43 % pour le commerce intégré.

    Des groupements “créateurs d’emplois non délocalisables

    Revendiquant désormais “près d’un tiers du commerce de détail français, les 94 groupements de commerçants indépendants (exploitant 178 enseignes dans plus de 30 secteurs d’activité) évaluent aussi leur poids dans l’économie française à 7 % du PIB”, soit autant que l’industrie automobile (95 Mds€ de CA) et l’industrie aéronautiques (51 Mds€) réunies…
     
    Et à la différence de ces deux secteurs, “nous sommes créateurs d’emplois non délocalisables, dans le tissu économique local, notamment dans les villes de taille modeste”, insiste Eric Plat.

    De fait, le commerce associé, via ses 32 430 chefs d’entreprises, revendique la création de “6 860 emplois non délocalisables en France” l’an dernier, dans l’un des 44 941 points de vente adhérents, implantés à 79 % des dans des villes de moins de 90 000 habitants, pour un total de 541 169 employés.
     
    Et la tendance devrait se poursuivre puisque, après avoir enregistré un solde net positif de 1 071 points de vente en 2015 (1 900 entrées et 829 sorties), les groupements et leurs adhérents font état de “2 000 prévisions d’ouverture” pour 2016.

    A lire aussi :
    L'interview d'Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce coopératif et associé (mars 2016)

    L'interview d'Alexandra Bouthelier, déléguée générale de la Fédération du Commerce coopératif et associé (janvier 2016)