Fermer
Secteurs / Activités

    Le commerce spécialisé a dérapé en février - Brève du 29 mars 2013

    Pénalisée par une météo défavorable et une atonie générale de la consommation, l'activité du commerce spécialisé a reculé de -5 % en février (vs février 2012) selon Procos.

    Coup de gel sur la consommation. L’activité du commerce spécialisé accuse un fort repli en février, en finissant le mois à -5 % (par rapport à 2012, à périmètre comparable) selon le panel mensuel  délivré par la Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé (260 enseignes adhérentes ; près de 60 000 points de vente).
    Pour expliquer ce dérapage, Procos met en avant les conditions climatologiques défavorables avec de nombreuses perturbations neigeuses ayant contraint les mobilités d’achat. Ainsi que des facteurs davantage structurels : atonie durable de la consommation (rétentions ou reports d’achats liés aux inquiétudes des ménages sur l’évolution de leur pouvoir d’achat et de leur emploi), progression des parts de marché d’Internet etc.
    Sans surprise, tous les formats de distribution sont touchés, en particulier les moyennes surfaces des parcs d’activités commerciales (-7,3 % en février) et les boutiques sur rue de centre-ville (-7 %). Les points de vente de centre commercial ont globalement mieux résisté mais restent en négatif. S’agissant des secteurs d’activité, l’équipement de la maison et l’équipement de la personne accusent les plus fortes baisses, mentionne Procos. Seule l’hygiène-beauté santé a fini le mois légèrement positif.

    A lire aussi sur le sujet :
    – Le commerce spécialisé a mal fini 2012
    – La production de nouveaux espaces commerciaux s'essouffle selon Procos
    – Le commerce spécialisé à la peine
    – Les enseignes Procos face à la flambée des loyers commerciaux