Fermer
Secteurs / Activités

    Le commerce spécialisé a mal fini 2012 - Brève du 28 janvier 2013

    Le chiffre d'affaires du commerce de détail spécialisé a reculé de 3,5 % en décembre dernier selon la Fédération Procos. En cumul sur 2012, l'activité générale est en repli de 0,9 %.

    Coup de froid sur la consommation. L’activité du commerce de détail spécialisé s’est repliée en finissant le mois de décembre 2012 à – 3,5 % à périmètre constant par rapport à décembre 2011, indique Procos sur la base de 50 enseignes adhérentes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence situés dans 15 agglomérations.
    La Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé met en avant “le démarrage plus tardif des congés d’hiver (3 jours avant le 25 décembre en 2012 contre 8 jours avant en 2011), la baisse du budget consacré par les Français à leurs achats de Noël (de l’ordre de 15 %), et l’augmentation des ventes sur Internet (en hausse de 18 %, par rapport à Noël 2011)”, autant d’éléments ayant “pesé sur l’activité”.
    Tous les sites ont dévissé en décembre dernier, particulièrement les boutiques situées en centre commercial de centre-ville (-4,4 %) ou les moyennes surfaces de périphérie (-3,9 %). La baisse d’activité a affecté tous les secteurs d’activité, “y compris les marchés traditionnellement dopés par les fêtes de fin d’année – jouet, animalerie, petit électronique, parfumerie etc. -“, tous “à la peine” relève Procos. Seul l’alimentaire est ressorti légèrement en positif.

    2012 dans le rouge

    Sur l’année 2012, la timide embellie observée au cours du premier trimestre (+2,1 %) a finalement été absorbée par la baisse d’activité au cours des mois suivants. L’activité finit donc l’année 2012 à -0,9 % en cumul, conformément aux prévisions de Procos établies début 2012.
    “Sur une plus longue période, le commerce spécialisé n’a toujours pas rattrapé ses niveaux d’activité d’avant la crise de 2009″ conclut la Fédération (représentant 260 enseignes – succursalistes, franchises, coopératives etc. du commerce spécialisé).

    A lire aussi sur le sujet :
    – La production de nouveaux espaces commerciaux s'essouffle, selon Procos
    – Les enseignes Procos face à la flambée des loyers commerciaux