Fermer
Secteurs / Activités

    Le marché de la chaussure sur le chemin de la croissance ?

    Les ventes de chaussure devraient progresser de 0,5 % cette année puis de 1 % en 2016, selon l'institut Xerfi. Les distributeurs spécialisés, dont les franchises, font face à une concurrence toujours plus féroce des pure players.

    Stable ces dernières années (+0,1 % en 2013, -0,1 % l’an passé), la consommation de chaussures en France va légèrement renouer avec la croissance, indique une étude de l’Institut Xerfi. Les ventes du secteur devraient ainsi progresser de 0,5 % cette année, puis de 1 % en 2016, pour atteindre 9,2 milliards d’euros.

    Guère épargnés par la conjoncture ces dernières années, à l’image des difficultés rencontrées par le groupe Vivarte (San Marina, Minelli…), récemment contraint de fermer plus de 200 magasins sous enseignes La Halle et André, les distributeurs spécialisés (dont les réseaux de franchise) doivent qui plus est composer avec la concurrence toujours plus forte d’Internet et des trois grands leaders que sont Spartoo, Sarenza et Zalando.

    Sans oublier celles des véadistes traditionnels (La Redoute, 3 Suisses), des pure players généralistes (Amazon, Rue du Commerce) et des spécialistes du prêt-à-porter, qui enrichissent leur offre textile avec des gammes de chaussures (ex : le succursaliste H&M et la franchise de mode féminine Cache Cache).

    “Face à ces pressions concurrentielles, les détaillants spécialisés cherchent à revaloriser leur point fort : leur réseaux de magasins”, souligne Xerfi. Cela peut passer par la modernisation des concepts (identité visuelle, agencement…), par une montée en gamme et par le développement de dispositifs cross canal pour favoriser le web-to-store.

    A lire aussi sur le sujet :
    – L'interview de François Feijoo, directeur général d'Eram
    – Finsbury : des opportunités de franchises en province
    – Courir reprend 18 magasins Bata

    – Tomer Sisley ambassadeur de Loding

    Enseignes du même secteur