Fermer
Secteurs / Activités

    Le-Partenaire.fr et les conditions d'octroi de prêt immobilier

    Com. de presse
    5 janvier 2015

    Premier portail destiné à accompagner gratuitement les particuliers dans leur projet immobilier avec les services suivants : prêt immobilier, assurances, diagnostic immobilier, déménagement et travaux, Le-Partenaire.fr s'est intéressé aux motivations des refus de prêt immobilier. Pendant trois mois, l'enseigne a analysé les refus de prêt des organismes prêteurs. Près de 40% d’entre eux sont dus au profil client (situation professionnelle, épargnant, habitude de consommation…).

    4 causes de refus distinctes:
    > L'endettement
    Pour 22 % des dossiers refusés, la règle classique des 33 % d’endettement demeure (la mensualité ne doit excéder un tiers des revenus) mais le restant à vivre devient un critère tout aussi important.
     
    > L'apport
    Dans 13 % des cas, c’est l’insuffisance d’apport qui motive le refus. On constate qu’il devient quasi-obligatoire et que son montant a un réel impact sur le taux proposé.
     
    > La tenue de vos comptes courants
    Le découvert récurrent même autorisé, le rejet de prélèvement…sont rédhibitoires pour 27 % des refus.
     
    > Le profil emprunteur
    Pour 38% des refus, la précarité professionnelle est invoquée, en effet, il est préférable d’avoir un CDI par emprunteur.
    La présence de crédits type révolving, cartes de crédits de grandes enseignes commerciales… sont des indicateurs défavorables. Vous êtes identifié comme un « consommateur » soit l’inverse d’un épargnant !
     
    Pour optimiser l’obtention d’un financement immobilier faites appel à un courtier
    Son accompagnement permet un montage du dossier en cohérence avec les exigences des prêteurs, permet également une réelle économie sur le cout global du prêt et principalement sur les frais annexes (assurance emprunteur, IRA, frais de dossier…), son rôle va se focaliser sur :
     
    1.     Baisse du taux
    2.     Diminution des frais de dossier
    3.     Négociation sur le coût de l’assurance emprunteur
    4.     Annulation des pénalités de remboursement anticipé
    5.     Octroi de la transférabilité du prêt
    6.     Et si vous faites appel à le-partenaire.fr : 0 € de frais de courtage
     
    Pour conclure,on peut s’interroger sur la capacité d’adaptation au changement des prêteurs. En effet, les situations personnelles et professionnelles ont connu de profondes mutations ces dernières années (précarité de l’emploi avec CDD à répétition, intérim  durable, évolution de la structure familiale…) et paradoxalement les critères d’obtention de prêt ont peu évolué.
    Donc baisse des taux : OUI, mais des conditions d’octroi encore trop rigoureuses !

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LE PARTENAIRE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LE PARTENAIRE
    Trouvez votrelocal