Fermer
Secteurs / Activités

    Le rachat de But finalisé

    Brève
    22 novembre 2016

    Absorbée par l’Autrichien Lutz et le fonds américain CD&R après cinq mois de négociation, l’enseigne française bénéficiera, de fait, de conditions d’achats optimisées.

    But est entré dans une nouvelle dimension. En officialisant, le 18 novembre, son rachat par le consortium constitué par le fonds Clayton, Dubilier & Rice (CD&R) et WM Holding, véhicule d’investissement du géant autrichien de l’ameublement Lutz (4 Mds d’€ de chiffre d'affaires), le numéro 3 du meuble en France s’offre, selon son pdg Frank Maassen, un nouveau champ d’”opportunités pour accélérer [notre] croissance et [notre] développement“, souligne-t-il dans un communiqué publié le 22 novembre.

    Plus en détail, l’opération, en gestation depuis juin dernier après l’entame des négociations exclusives de rachat entre le consortium et le distributeur français, va permettre la création d’une cellule d’achat commune aux deux entités Lutz et But. Avec, à la clé, “une amélioration de nos conditions d’achats sur le meuble et la décoration tout en gardant notre indépendance“, se félicite Frank Maassen.

    Totalisant dans l’Hexagone 117 franchisés sur un parc total de 303 magasins, But affiche, depuis plusieurs mois, une belle vitalité : à la clôture de son dernier exercice en juin dernier, le réseau affichait une croissance de son chiffre d’affaires de 13,9 % pour atteindre 1,57 milliards d’euros.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BUT

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BUT Trouvez votrelocal