Fermer
Secteurs / Activités

    Le réseau Bata vendu à la découpe

    Le tribunal de commerce de Nanterre a validé l’offre de reprise de 47 magasins sur les 72 du réseau Bata, par un consortium d’enseignes, dont Courir, Yves Rocher et Etam, qui vont les transformer.

    Le chausseur Bata, poursuivi par les difficultés depuis plusieurs années, va finalement cesser d’exister en France. Le tribunal de commerce de Nanterre a bien validé, le 14 avril, une offre de reprise présentée par 7 enseignes associées (la préférant, notamment, à celle du trio Vivarte/Spartoo/JD Sports). Mais elle ne concerne que 47 magasins sur les 72 que compte le réseau. Points de vente par ailleurs appelés à changer de couleurs une fois les stocks repris écoulés.

    Courir, qui avait déjà acquis 18 magasins Bata en 2015, en reprend cette fois 12. L’opération lui permettra “de continuer à renforcer sa stratégie d’expansion qui se veut mixte, conjuguant l’ouverture de magasins en propre et en affiliation avec le développement de son site e-commerce”, note le spécialiste de la mode basket, récemment converti au partenariat, dans un communiqué.

    La chaîne du “cadeau original” La Chaise Longue (41 boutiques succursales et franchises) reprend elle aussi 12 magasins Bata. L’enseigne de mode et lingerie Etam (724 adresses en France, succursales, franchises et affiliées) en acquiert pour sa part 11. Yves Rocher, Un Jours Ailleurs, Okaïdi et Armand Thiery, enfin, se partagent les 12 restantes.

    Si une majorité d’emplois doit être sauvegardée, les magasins sauvés ne conserveront la bannière Bata que le temps d’écouler les stocks de chaussures repris. Ils adopteront ensuite les couleurs de leurs nouveaux propriétaires.
     

    Enseignes du même secteur