Fermer
Secteurs / Activités

      Les agents immobiliers centralisent leurs fichiers nationaux - Brève du 17 juin 2009

      Un « serpent de mer » voit enfin le jour : un fichier (vraiment) commun de biens immobiliers est devenu réalité. Baptisé « l’Amepi, Fichier de mandats exclusifs » (Amepi pour Association des mandats exclusifs des professionnels de l’immobilier), il résulte de la centralisation des deux systèmes existants jusqu’alors.
      D’une part, le Fichier français immobilier des professionnels (FFIP), créé en 2004, qui regroupe de grandes enseignes de l’immobilier (Orpi, Laforêt, Century 21, Era Immobilier, Guy Hoquet l’Immobilier, Cimm Immobilier), le Snpi (Syndicat national des professions immobilières) et la Cnab (Confédération nationale des administrateurs de bien). Et d’autre part, le Service Inter Agence (SIA), lancé en 2004 également par la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim, plus de 12 000 adhérents).
      « Un tournant dans l’histoire de la profession » : c’est ainsi que les promoteurs du ficher commun, parmi lesquels Bernard Grech, ancien président d’Orpi, et Hervé Bléry, ancien président de Century 21 France, saluent l’avènement de l’Amepi. « Pour la première fois, soulignent-ils, toutes les familles de l’immobilier ont su unir leurs forces dans l’intérêt de la plus grande efficacité commerciale ».
      Le contexte économique et les tensions sur le marché immobilier ne sont pas étrangers à ce rapprochement. Qui devrait, selon les professionnels, permettre de « revaloriser le rôle de l’agent immobilier », et favoriser « une plus grande rapidité des transactions ».

      50 000 €
      Apport personnel
      12 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      75 000 €
      Apport personnel
      25 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur