Fermer
Secteurs / Activités

    Les Fédérations du commerce montent au créneau - Brève du 14 novembre 2006

    « Un impôt caché et quasiment triplé en 2003 » : voici ce que serait devenue, selon le Conseil du commerce de France (Cdcf), la Taxe d'aide au commerce et à l'artisanat (Taca). Créée en 1972, cette taxe, « brutalement augmentée de 168 % par la Loi de Finances 2004 », aurait été détournée, « au détriment des petites entreprises du commerce », en « une nouvelle recette au profit du budget de l'Etat ». C'est pourquoi la motion adoptée ce jour par le Cdcf demande le retour du produit de la Taca à sa destination initiale (« la solidarité entre les différentes formes de commerce »), « au minimum le réajustement correspondant et l'annulation pure et simple de sa hausse inacceptable ». Faute de quoi les fédérations signataires, dont celles des enseignes du commerce associé (FCA) et des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), continueront leur combat « par différents moyens ».