Fermer
Secteurs / Activités

    Les promesses de l'aide aux personnes âgées

    Les mesures prévues par le plan Borloo devraient faciliter la création d’entreprises de prestations à domicile. Donc le développement en franchise des réseaux spécialisés, espèrent leurs dirigeants.

    Sur le marché des services à la personne, qui représente plus de 7,5 Mds€ de CA annuel, travaillent 500 entreprises privées, 6 000 associations, et quelques réseaux du commerce organisé. Dont L’Age d’Or Service (spécialisé dans l’accompagnement), Adhap Services (hygiène et assistance), Vitame (portage de repas) et Plaisir d’Aider qui proposent des prestations à domicile en direction des personnes âgées, dépendantes ou handicapées. Leurs dirigeants saluent les avancées contenues dans le plan de développement des services à la personne de Jean-Louis Borloo, propres à favoriser leur expansion et à faciliter l’activité de leurs partenaires, en levant certains des freins que ces derniers rencontraient.Le ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo, a en effet annoncé en début d’année dix-neuf mesures, dont la mise en place d’une Agence nationale des services à la personne, le développement d’enseignes de référence et des procédures d’agrément nationales, ainsi que l’institution d’un chèque service universel. Le souhait du ministre est de favoriser l’aide à domicile pour personnes âgées, le soutien scolaire ou l’assistance informatique. Métiers dont il espère la création de 500 000 emplois nouveaux d’ici à 2008.Pionnier de l’activité depuis 1992, Fabrice Provin, directeur général de L’Age d’Or Services, estime que le plan Borloo est une action forte : le chèque service universel constitue, selon lui, un moyen de paiement plus adapté aux structures nationales en réseau. En outre, souligne-t-il, « une fois les nouvelles procédures mises en place, le fait d’être en réseau devrait nous permettre d’avoir un agrément national. Le lancement sera plus facile pour les futurs franchisés. »

    « Le gouvernement a fait ce qu’il fallait pour que les services à la personne se développent, estiment quant à eux les dirigeants d’Adhap Services, Dominique Léry et Jean-Claude Perreau. Cela devrait nous permettre de créer environ un millier d’emplois chaque année. Le plan Borloo va lever les freins à notre développement, et réduire les délais d’installation pour nos franchisés. » A condition toutefois que les textes définitifs soient clairs et explicites, et entrent en application dès que possible.

    Enseignes du même secteur