Fermer
Secteurs / Activités

    Les ventes d'habillement ne décollent pas depuis le début de l'année - Brève du 3 novembre 2010

    La consommation d’articles textiles et d’habillement reste en berne. D’après l’Institut Français de la Mode, les ventes sur les 9 premiers mois de l’année en cours affichent une toute petite progression de +0,1 % en valeur et à champ commercial comparable par rapport à un cru 2009 particulièrement difficile pour le secteur.
    Petit rayon de soleil, les achats réalisés au mois de septembre sont supérieurs de 2 % en valeur comparés à la même référence 2009. Une majorité des circuits de distribution ont bénéficié de cette relative embellie, indique l’IFM : les grands magasins et les magasins populaires ont ainsi vu leur activité croître respectivement de 11,2 % et 7,1 %. La croissance des indépendants multimarques (+2,6 %) et des chaînes spécialisées (+1,5 %) est plus modeste.
    En termes de segments d’activité, c’est l’homme qui se montre le plus dynamique en 2010. Sur les 3 premiers trimestres, les ventes de prêt-à-porter masculin sont en hausse de +1,3 % comparé à 2009.
    Sévèrement affectée l’an passé (-4,6 % sur 12 mois), la mode féminine relève un peu la tête avec une croissance de +1 % des ventes depuis janvier.
    La (mauvaise) surprise vient de l’enfant, pourtant le segment le plus “résistant” en 2009 (-2 %). Entre janvier et septembre 2010, les ventes de mode enfantine ont reculé de -1,2 %.