Fermer
Secteurs / Activités

    L'Europe des centres commerciaux - Brève du 10 juin 2008

    Véritable porte d’entrée pour les enseignes souhaitant se développer à l’étranger, les centres commerciaux poursuivent leur boulimie de mètres carrés. Selon la dernière étude publiée par le cabinet Cushman&Wakefield, dans moins de 24 mois, l’Europe devrait compter pas moins de 134 millions de mètres carrés de centres commerciaux. Ce qui, dans une période de récession économique, se présente comme une véritable surenchère de la construction. 2007, qui fut déjà qualifiée d’”année record” avait apporté quelque 8,2 millions de mètres carrés supplémentaires. Si les chiffres du cabinet d’études se vérifient, 2008 et 2009 devraient chacune contribuer à hauteur de 11 millions de m² supplémentaires. Soit, une augmentation de 20 % de la surface commerciale en Europe sur les deux prochaines années.
    Premiers bénéficiaires de cette frénésie de centres commerciaux : les pays de l’Est, la Russie en tête. Il faut dire que l’ex-URSS ne dispose que de 62,5 m² de surface commerciale pour 1 000 habitants. Contre 178 m² en moyenne dans le reste de l’Europe. Pour les deux années à venir, pas moins de 3,2 millions de m² supplémentaires (hors extension de centres existants) devraient voir le jour.
    La Russie est suivie de près par l’Ukraine (42 m²/1 000 hab. actuellement). Le pays devrait voir s’élever 2,8 millions de m² sur la période. Plus étonnant, la troisième place détenue par l’Espagne. La péninsule Ibérique dispose déjà de quelque 239,7 m² pour 1 000 habitants, mais 2 millions de m² supplémentaires seraient déjà programmés pour la fin de l’année 2009. “Le marché y reste dynamique avec un appétit des investisseurs qui ne s’est pas démenti et une économie dont la croissance a été largement supérieure à la zone euro, même si un ralentissement sensible est attendu pour 2008”, explique le communiqué accompagnant l’étude.
    Quant à la France, elle se trouve à la onzième place de ce classement. L’Hexagone, déjà pourvu de 221 m² pour 1000 habitants, devrait accueillir environ 915 0000 mètres carrés supplémentaires à l’aube de 2010. Pour le cabinet d’étude, “le dynamisme commercial du marché français dépendra aussi du contexte économique général […], l’évolution du cadre réglementaire reste un élément clé pour les deux années à venir.” Alors que la consommation des ménages est en berne, il vaut peut-être mieux attendre le vote de la loi de modernisation de l’économie (LME) et surtout, son entrée en vigueur, avant de faire le moindre pronostic…