Fermer
Secteurs / Activités

      L'hôtellerie Accor pourrait devenir autonome - Brève du 27 août 2009

      Le groupe d’hôtellerie et de services a vu son chiffre d’affaires diminuer de 9,3 % au 1er semestre 2009, à 3,41 Mds€, pour un résultat d’exploitation de 242 M€, en baisse de 43 % par rapport au 1er semestre 2008. Des résultats liés principalement à la dégradation de l’activité de ses chaînes d’hôtels, notamment haut et milieu de gamme (Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure, Suitehotel), tandis que ses services prépayés (qui ont généré 40 % du résultat d’exploitation du groupe en 2008) affichent une bonne résistance.
      D’où le lancement annoncé d’une étude sur la pertinence “d’une séparation des deux métiers en deux entités autonomes, ayant leur stratégie propre et les moyens de leur développement”, approuvé par le Conseil d’administration sur proposition de son Pdg. Dans l’hôtellerie, Accor annonce un recentrage sur l’économique et le milieu de gamme. Et confirme sa volonté d’accélérer sa mutation “d’un modèle avec une majorité d’hôtels en filiale à un modèle avec une majorité d’hôtels en franchise et management”.
      “Dans un contexte de dégradation forte de l’environnement économique”, le chiffre d’affaires à périmètre et change constants de l’hôtellerie Accor a reculé de 11,4 % au 1er semestre 2009. Alors que le segment haut et milieu de gamme est fortement touché, l’hôtellerie économique hors Etats-Unis (Ibis, All Seasons, Etap’Hotel, Formule 1), a mieux résisté. Notamment grâce à la France, où le chiffre d’affaires a baissé de 2,7 % à périmètre et change constant.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur IBIS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise IBIS
      Consultez l'Indicateur de la Franchise