Fermer
Secteurs / Activités

      Lingerie : les petits prix réveillent le marché - Brève du 14 avril 2006

      La consommation de sous-vêtements a augmenté de 1% entre 2004 et 2005 pour atteindre les 2,54 milliards d’euros, selon l’IFM, l’Institut Français de la Mode. Dans le même temps, le panier moyen du consommateur s’est enrichi d’un demi article. Bonne nouvelle pour tous les distributeurs ? Pas vraiment ! Car si les indépendants traditionnels ont réussi a conserver leurs parts de marché (12,5%) grâce à une offre diversifiée, la vente par correspondance a perdu du terrain, passant de 17,3% en 2004 à 15,3% en 2005. Les vrais gagnantes de ce léger regain d’intérêt pour les dessous semblent plutôt les chaînes de magasins spécialisés. Celles qui proposent des ensembles coordonnés à petits prix notamment. Elles couvrent désormais 20,3% de la distribution contre 19,5% en 2004. Une progression due apparemment en premier lieu à la multiplication de leurs magasins.

      Enseignes du même secteur