Fermer
Secteurs / Activités

    Location courte durée : le marché résiste - Brève du 8 octobre 2008

    Au premier semestre, les Français ont loué 3,58 millions de véhicules en courte durée. Ce chiffre, révélé par la dernière enquête TNS Sofres réalisée pour le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) est de 7 % supérieur à celui relevé sur la même période en 2007 (où l’activité avait été freinée par la période électorale). Une croissance tirée par les locations effectuées par les touristes à l’étranger, tandis que le marché domestique ressort, lui, simplement étale.
    Pour André Gallin, président du CNPA branche loueurs, cette stabilité est “déjà un bon résultat, dans un environnement difficile”. Le responsable reste en revanche réservé quant au semestre en cours. “Juillet et août ont été relativement bons, mais septembre a été plutôt modeste. Et en ce qui concerne le mois d’octobre et les suivants, les événements actuels me rendent un peu dubitatif”, reconnaît-il.
    La conjoncture n’épargne donc pas les spécialistes de la location courte durée. Pourtant, à plus long terme, ces derniers identifient plusieurs raisons d’être confiants. “Plus la voiture sera vécue comme quelque chose de cher et de contraignant, plus la location courte durée disposera d’une large fenêtre de tir”, résume André Gallin. Sans compter que le rapport à l’automobile évolue. Et ce sont les jeunes (23 % des nouveaux locataires) qui donnent le ton. Une génération qui, privilégiant l’usage à la propriété, n’entretient plus, explique le représentant du CNPA, ce lien “viscéral” avec la voiture particulière.
    Elle n’en est pas moins exigeante. En particulier en termes de prix et de proximité. Des attentes auxquelles les enseignes vont devoir s’adapter. “Elles l’ont fait, déjà, via la franchise qui leur permet de s’implanter au plus près de leur clientèle. Mais devront probablement amplifier le mouvement en multipliant les points relais locaux”, analyse André Gallin. Cela d’autant plus que la grande distribution, traditionnellement très forte à la fois sur les prix et la proximité, s’est depuis quelques mois invitée sur le marché de la location de véhicules. Une incursion que le président du CNPA estime en mesure de “dynamiser le marché”. Mais dont on se doute qu’elle va forcément obliger les spécialistes à une certaine remise en question.

    Enseignes du même secteur