Fermer
Secteurs / Activités

    Loi El Khomri : une pétition en ligne contre le volet franchise

    Une campagne de mobilisation, intitulée “J’aime ta franchise”, a été lancée le 22 juin dernier par la Fédération Française de la Franchise pour demander, au moyen d’une pétition en ligne, le retrait de l’article 29 bis A de la loi El Khomri.

    Malgré la suppression, par la commission des affaires sociales du Sénat de l’article 29 bis A du projet de loi travail (dit loi El Khomri), prévoyant la création d’une instance de dialogue du réseau de franchise, franchiseurs, franchisés et experts restent mobilisés.

    Redoutant la réintroduction de l’article contesté dans ce texte, qui doit être discuté en Commission Mixte Paritaire début juillet avant de revenir à l’Assemblée nationale, ces différents acteurs viennent de lancer “une campagne nationale, positive et apolitique”, intitulée “J’aime ta franchise“.

    Lancée le 22 juin dernier, “cette mobilisation a pour objectif le retrait de l'article 29 bis A du “Projet de loi Travail“, qui menace les commerces, les services, les emplois et les clients de la franchise, explique dans un communiqué la Fédération Française de la Franchise (FFF). (…) Il s’agit de sauvegarder le modèle de la franchise qui a démontré son succès depuis plus de quarante ans. La franchise représente en France 615 000 emplois et 70 000 commerces, actuellement menacés par cet article.”

    Visant à rassembler le plus grand nombre, cette campagne s’organise autour d’un site officiel : www.jaimetafranchise.fr et d’une pétition sur la plateforme change.org qui a déjà récolté plus de 2 200 signatures depuis sa mise en ligne.

    “Le dispositif est relayé sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) pour une mobilisation maximale avant que le projet de loi ne soit à nouveau examiné à l’Assemblée nationale d’ici fin juillet”, indique la FFF. Une affiche a aussi été diffusée, pour être relayée dans les points de vente franchisés.

    “Après différentes actions menées auprès du gouvernement, nous sommes entrés dans un combat pour la sauvegarde de notre modèle économique, déclare Chantal Zimmer, Déléguée générale de la Fédération française de la franchise. Nous avons décidé de passer à l’action, aux côtés de différentes fédérations professionnelles et de nombreux acteurs de la franchise, rassemblés pour participer à ce mouvement, qui nous l’espérons, trouvera écho auprès du plus grand nombre et des citoyens”.
     

    A lire aussi :
    Loi El Khomri : le volet franchise retiré
    La loi El Khomri pourrait “couper les ailes” de la franchise, s'inquiète la Fédération française de la franchise
    Franchiseurs et franchisés contre la Loi Travail