Fermer
Secteurs / Activités

    Manoukian : Alain s'efface…

    Le départ programmé d’Alain Manoukian de la tête de l’entreprise en septembre 2006 avait été l’occasion pour la marque-enseigne de dévoiler une partie de son programme de rénovation. Mais aujourd’hui on en sait un peu plus sur les bouleversements à venir. Désormais, la filiale du groupe BCBG-Max Azria, perd officiellement le prénom de son fondateur aussi bien sur la façade de ses magasins que sur les griffes de ses vêtements. Manoukian donc, accentuera son positionnement « femme ». Il est même question de mettre en sommeil les lignes homme. Le virage du moyen-haut de gamme étant lui, définitivement amorcé.

    Côté boutiques, c’est un lifting en profondeur qui s’annonce. Des nouveaux concepts de magasins seront bientôt visibles. Dès la fin février, les succursales des magasins (une « petite centaine ») seront progressivement fermées pour ne rouvrir qu’à partir du printemps. Les magasins multimarques (72 shop in shop) feront eux aussi l’objets d’attentions toutes particulières : des corners à la nouvelle identité de l’enseigne ont été élaborés. Une autre révolution devrait avoir lieu selon nos confrères du Journal du Textile puisque Manoukian se retire des Galeries Lafayette (mais garde Le Printemps). Ces mesures pour le moins radicales sont le fruits de plusieurs années de mauvais résultats…En 2006, le chiffre d’affaires a reculé de 10 % (à 110 million s d’euros).

    Enseignes du même secteur