Fermer
Secteurs / Activités

    Marché de l'immobilier : l'activité est repartie - Brève du 29 novembre 2010

    L’information n’a pas pu vous échapper : la hausse des prix de l’immobilier est spectaculaire. Sur un an, les prix de l’ancien ont augmenté en France de 8,6 % selon l’indice Notaires-Insee. Et si Paris est en pointe avec 13,8 %, tout le pays est concerné.
    Mais le fait le plus surprenant est la hausse du volume des transactions. Sur un an (de septembre 2009 à août 2010), leur progression a été, selon l’Insee, de 26,6 % par rapport à la période précédente ! Et en Ile-de-France, d’après le notariat, “le volume des ventes a retrouvé le niveau moyen observé de 1999 à 2007”.
    “La volatilité des Bourses, les craintes sur la dette des Etats, la question du financement des retraites et un environnement perçu comme incertain stimulent le souhait d’être propriétaire“, expliquent les notaires. Le manque de logements, les taux très bas du crédit, l’attitude favorable des banques et les dispositifs fiscaux qui vont s’éteindre font le reste. Et comme les acheteurs anticipent la poursuite de la flambée, ils se décident vite et l’alimentent.
    Bien sûr, les taux d’intérêt vont finir par remonter. Mais pas avant que la croissance économique ne reparte vraiment (ou alors en cas d’accident sur l’Euro). Et cela s’accompagnera à terme d’une baisse des prix qui ré-ouvrira le marché sur d’autres bases.
    En attendant, les réseaux d’agences immobilières en franchise se montrent plutôt optimistes. Même s’ils restent encore prudents dans leurs prévisions de recrutement, ils sont tous sur la ligne de départ. Car qui dit amélioration de l’activité dit retour de l’expansion pour les grandes enseignes. D’autant plus qu’elles ont fait, pendant la crise, la preuve de leur capacité de résistance.

    Enseignes du même secteur