Fermer
Secteurs / Activités

      Massaï Mara : le piercing version ethnique - Brève du 14 septembre 2006

      Brève
      14 septembre 2006

      Quand un bijoutier traditionnel prend la tendance, cela se terminerait-il en réseau ? En tout cas c’est ce qui arrive à Nicolas Ducrocq. A la fin des années 90, ce commerçant du nord de la France s’aperçoit de l’engouement pour le piercing. Il se forme aux techniques et ouvre sa première boutique aux couleurs de l’Afrique. 7 ans plus tard, le voici à la tête de 8 magasins en propre. Devant ce succès, l’homme se lance dans la franchise, ce qui donnera naissance à 3 autres unités. « Avant la fin de cette année nous devrions ouvrir 2 succursales ainsi qu’une franchise en Bretagne » explique le fondateur. En 2005, ses magasins de 40m² ont réalisé un chiffre d’affaires moyen de 90 000 euros/unité. L’investissement initial hors pas de porte tournant lui, autour des 30 000 euros.

      Enseignes du même secteur