Fermer
Secteurs / Activités

      Meuble et décoration : le pari du centre-ville

      Traditionnellement adeptes des grands espaces de périphérie, mais ne pouvant plus faire l’économie d’une présence en centre-ville, les enseignes de meuble et décoration s’adaptent tant bien que mal à ce nouveau terrain.

      Changement de décor pour les adeptes de la périphérie

      Après Hambourg, en juin 2014, Ikea le claironne haut et fort, le géant suédois s’installera au cœur de Paris, coûte que coûte d’ici à 2020. Le prix de l’opération promet d’être élevé, mais le jeu en vaut la chandelle : une implantation dans la capitale permettrait au spécialiste du kit – 30 magasins en propre à ce jour en France –  de toucher 2,5 millions de clients potentiels intra-muros et de consolider, auprès de cette cible exigeante, son image de marque.

      Un enjeu qui n’a pas échappé aux autres acteurs du segment meuble et décoration. Depuis cinq ans, et sans attendre le leader du créneau, Conforama, But et Habitat, adeptes historiques de la périphérie et de ses grands espaces ont multiplié les initiatives pour se rapprocher des centre- ville. Avec, à ce jour, plus ou moins de succès.

      Enseignes du même secteur