Fermer
Secteurs / Activités

      Mikit, confiant dans son modèle - Brève du 13 mai 2016

      Brève
      13 mai 2016

      Plus forte sur les prix, plus performante en communication, l’enseigne de maisons individuelles en prêt-à-finir pense renouer avec le développement cette année.

      A fin mars, Mikit annonçait avoir signé 15 nouvelles franchises en France, de Carcassonne à Liévin, en passant par Saint-Etienne et Evreux. Un bon début d’année pour le constructeur de maisons individuelles. « Nous pensons, en 2016, renouer avec une courbe ascendante de développement », confirme Damien Hereng, président de l’enseigne.

      Le dirigeant est confiant dans la reprise du marché que ne devrait pas manquer d’induire le renforcement du dispositif du PTZ (prêt à taux zéro) décidé par la Ministre du Logement fin 2015. Il mise aussi sur les importants travaux menés par l’enseigne sur son offre et sa communication ces derniers mois, et leurs retombées, attendues dès 2016.
       

      Des produits plus compétitifs

      En 2012, Mikit avait complètement revu son identité visuelle. « Le réseau est aujourd’hui homogène, aux nouvelles couleurs et signalétique de l’enseigne », indique Damien Hereng. Il y a un an et demi, le constructeur a par ailleurs entamé un gros chantier pour améliorer la compétitivité de son produit. « Nous avons revisité notre système constructif pour gagner 10 % sur les prix sans toucher à nos marges », précise-t-il. Résultat : des maisons vendues désormais à 100 000 € en moyenne.

      Mikit s’est aussi attaqué à sa communication, dans l’optique de reconquérir les primoaccédants, sa cible historique. « Nous communiquons beaucoup plus sur Internet, qui représente aujourd’hui 50 % de nos achats d’espace. Nous y avons notamment dynamisé la création de prospects, avec un système de call back permettant de récupérer des contacts pour les redistribuer sur les agences les plus proches », détaille le président de l’enseigne.
       

      Franchises et micro-franchises

      Mikit, qui depuis 2010 affiche un parc resté stable autour des 130 agences sur le territoire, espère ainsi sur ces bases reprendre sa croissance. En franchise (30 à 40 000 € d’apport personnel requis), mais aussi en micro-franchise (une vingtaine d’unités à ce jour), modèle plus light, via lequel le partenaire bénéficie d'un statut « proche de celui d’un agent commercial », note Damien Hereng.

      32 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MIKIT

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MIKIT