Fermer
Secteurs / Activités

      Monceau Fleurs : Témoignage d'Emmanuelle Souchet - Com. de presse du 18 octobre 2012

      Com. de presse
      18 octobre 2012
      Convaincue et convaincante, Emmanuelle devient pluri-franchisée !
       
      Emmanuelle Souchet, franchisée Happy depuis 2005, reprendra en novembre un magasin Monceau Fleurs dans le 9e arrondissement de Paris. Un parcours illustrant parfaitement la stratégie d’expansion du Groupe. En effet, 45% des franchisés exploitent au moins 2 magasins sous l’une ou l’autre des enseignes.
       
      Happy, une enseigne d’un nouveau genre

      Suite à un reportage paru dans le magazine « Informations Fleuristes » consacré au lancement du concept Happy en 2005, Emmanuelle Souchet fut conquise dès les premiers instants.
       
      La force visuelle du concept, ses choix d’agencement, de merchandising et des produits différenciant avec des packagings étonnants, résultants d’une fine analyse du marché, l’ont totalement convaincue de prendre la franchise Happy.
       
      Déjà fleuriste par amour, elle exploite, avec son mari horticulteur, depuis 1997, une petite jardinerie à Arnouville (95). Le Groupe Monceau Fleurs lui propose alors un emplacement de choix dans le 3e arrondissement de Paris. En octobre 2007, elle ouvre son 1er magasin Happy avec un concept novateur, convenant parfaitement à ce quartier très branché.
       
      La franchise ? « Que des avantages, constate Emmanuelle, enthousiaste. Le travail est grandement facilité grâce la centrale d’achat qui simplifie la logistique, les produits sont livrés clé en main et le gain de temps est indéniable. Le bénéfice est supérieur au coût de la redevance. Je m’y retrouve complètement. »
       
      De Happy à Monceau Fleurs
      Emmanuelle apprécie le fait de pouvoir échanger avec les autres franchisés du réseau. Elle participe d’ailleurs régulièrement aux différentes commissions qui se tiennent. C’est pour ces raisons qu’elle saisit l’opportunité de racheter un 2e fonds de commerce, en novembre 2008, à l’enseigne Happy dans le 2e arrondissement.
       
      Dynamique et communicative, Emmanuelle ne s’arrête pas en si bon chemin pour autant, et fait part au Groupe, dès 2010, de son désir d’ouvrir un 3e magasin, cette fois sous l’enseigne Monceau Fleurs. Celui-ci, comme toujours, prête une attention toute particulière aux franchisés désireux de multiplier leurs implantations.
       
      Ainsi, Emmanuelle reprendra en novembre 2012 le magasin Monceau Fleurs de la rue de Maubeuge dans le 9e arrondissement de la capitale. « C’est l’occasion de se remettre en question, de prendre des risques, de casser la routine. L’opportunité est trop belle pour la laisser passer : c’est un magasin idéalement situé, en angle, avec 12 mètres de linaires à exploiter, qui génère plus de 600 k€ par an, soit le double de chacun de mes magasins Happy ! Mon objectif à terme est de pouvoir exploiter 5 à 6 magasins des 3 enseignes du Groupe
       
      La synergie du Groupe Monceau Fleurs Les entrepreneurs franchisés bénéficient de la synergie au sein du Groupe Monceau Fleurs avec des propositions d’implantations de la bonne enseigne, au bon endroit selon les motivations et les ambitions professionnelles des franchisés.
       
      70 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MONCEAU FLEURS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MONCEAU FLEURS