Fermer
Secteurs / Activités

      Neck&Neck avance doucement en France - Brève du 22 mai 2007

      L’enseigne espagnole de vêtements haut de gamme pour enfants vient d’ouvrir sa première franchise. Deux ans après s’être installé en France, le réseau Neck&Neck pourtant bien développé à l’international (205 unités dans une douzaine de pays) et maîtrisant le commerce organisé indépendant (98 unités sous cette forme) avance doucement ses pions dans l’Hexagone. Il y a d’abord eu l’ouverture de 4 succursales (Paris, Lille, Neuilly, Saint Germain en Lay ) puis, cette fameuse unité en franchise à Dijon le 15 mai dernier. Un parc qui devrait se voir doter d’une sixième unité (en succursale) à Lyon à la rentrée prochaine. « En France nous avons choisi de nous développer d’abord en propre pour mieux comprendre le marché » explique Maria Zamacola, la directrice expansion au sein du groupe.
      De type « classique », la marque souhaite rester accessible : 70 % des vêtements vendus dans les magasins ont un prix inférieur à 35 euros. « Il y a peut-être un problème d’image en France. Généralement, ces vêtements sont associés à des prix dans le haut de la fourchette à l’instar de ce que fait Bonpoint ou Tartine&Chocolat. De notre côté nous arrivons à allier qualité et prix grâce en partie à la taille de notre réseau. Il nous faut du temps pour nous installer mais le marché existe ! ».
      A terme le réseau devrait pouvoir atteindre la centaine d’unités. En Espagne, une boutique réalise en moyenne un chiffre d’affaires de 350 000 euros.

      Enseignes du même secteur