Fermer
Secteurs / Activités

    Ouverture du dimanche : Procos veut une concertation - Brève du 2 octobre 2009

    “Procos ne peut accepter, sans débat, l’ouverture généralisée le dimanche des centres commerciaux” dans lesquels ses adhérents (233 enseignes succursalistes, coopératives et franchises) sont implantés. C’est en ces termes que la Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé vient de prendre positions sur la question de l’ouverture dominicale. Sans toutefois remettre en cause la législation, mais en rappelant que “dans tous les cas les enseignes, qui ont toutes un fonctionnement différent, doivent rester libres de leur droit d’ouverture”.
    “Très attachée à la qualité du service que ses adhérents doivent donner à leurs clients, ainsi qu’à la qualité des rapports sociaux dans leurs entreprises”, Procos exige une concertation des commerçants. Elle a donc recommandé à ses adhérents de prendre connaissance au préalable des conditions financières et du coût global de cette éventuelle ouverture. Et de valider celle-ci par un vote du GIE ou des assemblées de commerçants à la majorité des quatre cinquièmes dans tous les centres commerciaux concernés.