Fermer
Secteurs / Activités

    Panorama des créneaux porteurs de la franchise

    En 2005, immobilier, coiffure, boulangerie, restauration à thème et fleur coupée ont bien recruté, et continueront sans doute en 2006 : c’est là que les opportunités sont les plus nombreuses.

    Tous les candidats attirés par le commerce indépendant organisé se posent la question : quels sont les secteurs d’activité les plus porteurs pour se lancer sous enseigne ? Quels sont ceux qui présentent le plus d’opportunités pour ce faire, ceux où les chaînes recrutent aujourd’hui le plus activement ? Répondre de façon exhaustive n’est pas simple. Néanmoins, Franchise Magazine est en mesure de dresser, chiffres à l’appui, une liste significative des créneaux porteurs actuellement. Fin 2005, nous avons en effet compté 750 réseaux en phase de développement, figurant dans notre « Annuaire 2006 des enseignes qui recrutent ». Nous avons pu comparer les chiffres 2004 et 2005 de 586 d’entre eux. Ce qui nous a permis d’identifier les activités les plus dynamiques.Parmi les segments ayant le plus activement recruté en 2005, 9 relèvent des services. La transaction immobilière figure parmi eux. Six activités liées à l’équipement de la personne, dont la coiffure, se sont distinguées par leur bon développement. Dans l’alimentaire, 6 créneaux, dont la boulangerie, se positionnent parmi les plus recruteurs. Cinq formules de restauration, dont celle des restaurants à thème, ont mené une expansion active. Dans l’équipement de la maison, on recense aussi 5 métiers « porteurs », dont la literie.Globalement, les réseaux d’amélioration de l’habitat ont progressé dans 4 segments, dont les piscines. Dans l’habillement, 3 activités se sont distinguées, dont la lingerie. Dans le secteur des loisirs-culture, 3 créneaux ont affiché leur dynamisme, dont la librairie-papeterie et les articles de sports. Enfin, dans les services automobiles, 2 métiers ont maintenu une vitesse de développement remarquable : vitrage et réparation rapide.
    Un créneau porteur pour la franchise, comme ceux que nous venons de citer, peut bénéficier d’une conjoncture favorable, comme dans la lingerie ou les piscines, favorisant l’essor du commerce indépendant organisé. Sur d’autres segments, comme la fleur coupée ou la maroquinerie, le savoir-faire et les méthodes propres aux réseaux permettent aux franchisés de résister malgré un contexte difficile. Enfin, les franchiseurs se positionnent parfois en pionniers sur des niches peu ou pas exploitées, comme le dépannage informatique ou le recyclage de cartouches.