Fermer
Secteurs / Activités

      Passtime : Questionnaire Franchise - Com. de presse du 10 mai 2010

      Com. de presse
      10 mai 2010

      MEUSE (55) + ARDENNES (08)

      1) Auriez-vous lʼamabilité de nous dire qui vous êtes et de nous expliquer, en quelques mots, votre parcours professionnel jusquʼà la découverte de ce réseau ?
      Christophe AUBRY, 25 ans, célibataire. Fils de commerçants indépendants, jʼai toujours eu lʼambition de pouvoir un jour créer mon entreprise. Jʼai quitté les études à 18 ans pour entrer dans le monde professionnel afin de pouvoir gagner ma vie. Jʼai travaillé essentiellement en intérim pour obtenir un salaire plus élevé. Ensuite,
      poussé par mon ambition financière, jʼai passé mes permis PL et SPL pour travailler dans le monde du transport. Pendant toutes ces années, jʼai économisé afin dʼavoir un apport suffisant pour créer mon entreprise. Jʼai effectué une formation de création dʼentreprise car je devais créer un point chaud. Lʼaffaire ne sait pas conclue donc je
      me suis mis à chercher des idées sur internet.

      2) Par quels moyens avez-vous connus cette franchise et comment êtes-vous entré en contact avec elle ?
      En naviguant sur internet, je suis tombé sur un site de franchise. Et là je me suis dit que démarrer une activité avec la force dʼun réseau, des conseils, des expériences pour une première création, pourquoi pas ? Par contre, nombreuses sont les franchises qui demandent dʼénormes sommes pour les droits dʼentrées. Et je suis
      tombé sur Passtime, une franchise abordable et très intéressante. Jʼai envoyé sans attendre mon dossier de candidature.

      3) Pouvez-vous nous commenter la rencontre initiale avec le franchiseur et nous dire ce qui a déterminé votre choix pour cette franchise plutôt quʼune autre (ou pour un de ces concurrents) ?

      La rencontre avec les franchiseurs mʼa permise de renforcer mon choix sur cette demande. Jʼétais persuadé du fonctionnement et des perspectives dʼavenir du concept.
      Mes questions avaient trouvé leurs réponses et jʼétais prêt à mʼengager dans ce réseau jeune et dynamique, qui demandait un investissement total de départ très raisonnable par rapport à la rentabilité.

      4) Comment avez-vous mis à profit les délais de réflexion prévue par la loi Doubin ?
      Honnêtement, ma décision était prise. Elle était ferme et définitive. Jʼattendais avec impatience la réponse des franchiseurs concernant ma candidature.

      5) Pensez-vous que vous auriez pu réussir aussi aisément sans lʼassistance du franchiseur ?
      Je nʼai pas de formation, ni dʼexpérience commerciale, et je ne connaissais pas non plus le monde de la publicité. Jamais je ne me serai lancé vers ce milieu si je nʼavais pas connu Passtime. De plus, 8 ans ont permis aux franchiseurs pour arriver à un concept solide et fiable avant de pouvoir lʼétendre dans les autres départements.
      Nous bénéficions ainsi du résultat de durs labeurs et dʼune expérience qui nous permet de partir droit dès le départ. Ce qui nous permet également dʼobtenir une bonne rentabilité dès les premiers mois de commercialisation.

      6) Est-ce que le franchiseur à respecter tous ses engagements initiaux et est-ce quʼil continue à assumer son rôle ?
      OUI, il assume complètement son rôle en dynamisant le réseau, et en mettant en place des éléments modernes de communication qui nous permettent de consolider le réseau et dʼavoir une assistance continue.

      7) Quels outils votre franchiseur a mis à votre disposition lors du lancement de votre entreprise ? Diriez-vous quʼils ont été suffisants ? Et sinon pourquoi ?
      On a effectué une formation commerciale au siège situé à Perpignan où une bible de la franchise Passtime nous a été remise. Malgré que je nʼai aucune formation de départ, elle mʼa été très suffisante pour commencer mon activité.

      8) À présent que vous êtes en activité, êtes-vous en contact avec dʼautres franchisés du réseau ? Et dans lʼaffirmative comment cela se passe avec eux ?
      Bien sur que oui ! Le réseau est très soudé, cʼest ce qui fait notre force. Tout dʼabord, un forum est à notre disposition au quotidien pour échanger de nombreuses informations qui sont importantes à lʼavancement du concept au niveau national.
      Ensuite, régulièrement, nous nous entretenons par groupe de franchisés lors dʼaudioconférences, supervisé par un Super Franchisé. Puis, un séminaire annuel est organisé par les franchiseurs afin de tous se rencontrer et échanger nos expériences en toute convivialité. Ajoutez à cela les coups de téléphone et les rencontres avec «les voisins» tout au long de lʼannée. Ca se passe super bien !

      9) Quʼest-ce que vous pourriez nous dire au sujet de la formation et de lʼassistance dans ce réseau ? En êtes-vous satisfait ? Et sinon pourquoi ?
      Pendant la formation, nous étions 13 nouveaux «Passtimeurs» à se rencontrer, et les franchiseurs étaient là pour nous mettre à lʼaise. A ce moment là, on se sent moins seul et on se rend vite compte de lʼesprit réseau. En fin de formation, on a rencontré 2 «anciens», qui étaient là pour nous rassurer en nous expliquant leur expérience. Avec les outils mis à disposition, lʼassistance nécessaire en cas de besoin est rapide.

      10) Si vous avez établi un prévisionnel, êtes-vous en conformité avec celui-ci ? Dans le cas contraire, les perspectives de chiffres dʼaffaires vous paraissent tʼelles bonnes malgré tout ?
      Tellement persuadé du concept, et nʼayant pas de réelle concurrence sur mon secteur, je nʼai pas établi de prévisionnel. Après 2 mois de commercialisation seulement, et contre toutes attentes, jʼai déjà plus que récupéré mon investissement de départ. Ce qui promet une excellente 1ère année !

      11) Diriez-vous, aujourdʼhui, que le concept est bien placé sur le marché ? Et est-ce que cela correspond à lʼétude que vous auriez pu réaliser en amont ?
      Le concept est très bien placé sur le marché. Il répond complètement aux attentes des consommateurs. Le Passtime propose de la diversité avec des offres défiant toutes concurrences, à un prix très abordable et vite amorti par lʼutilisateur. Dès le départ, jʼétais persuadé de lʼimpact lors de la commercialisation et je ne mʼétais pas
      trompé.

      12) Pour finir, accepteriez-vous de vous engager à nouveau avec votre franchiseur si vous pouviez revenir en arrière ? Et si oui, que pourriez-vous dire aux postulants pour les convaincre de signer à leurs tours avec cette enseigne ?
      Je signerai plutôt 2 fois quʼune ! Si vous avez envie dʼêtre indépendant, dʼentrer dans un réseau solide et dynamique, de gérer votre emploi du temps, de rencontrer des personnes intéressantes, de rentrer vite dans votre investissement et générer un bénéfice attrayant, alors nʼhésitez pas ! Aucun diplôme nʼest nécessaire pour cette
      activité. Le sens du relationnel et la fibre commerciale sont les atouts indéniables pour la réussite.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur CLUB PASSTIME

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise CLUB PASSTIME