Fermer
Secteurs / Activités

    Plus Pharmacie aux frontières de la légalité - Brève du 28 mai 2008

    Les pharmaciens réclament le droit à la parole ! Voilà ce que prône la nouvelle campagne d’affichage lancée par le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) à laquelle le groupe Plus Pharmacie (enseignes PharmaVie et FamilyPrix) s’est associé. Sur les affiches qui devraient rapidement faire leur apparition sur les vitrines des 8 500 officines adhérentes, on voit une pharmacienne dont la bouche a été masquée par la célèbre croix verte. Le slogan, interpelle directement le législateur : “Si les pharmaciens avaient le droit de communiquer voilà ce qu’ils vous diraient…” La suite n’en dit pas plus
    Pourtant le groupement Plus Pharmacie a décidé d’aller plus loin. Il propose désormais à ses adhérents d’apposer une promotion comportant le prix de produits de parapharmacie et d’un médicament. Un acte interdit par l’article R. 5125-29 du Code de la santé publique. “Plus Pharmacie pense qu’il y a urgence à défendre également la profession par le biais de la communication et de la publicité et revendique ce droit”, indique le communiqué.
    Rappelons que Plus Pharmacie rassemble aujourd’hui quelque 1 250 pharmaciens. Fondé en 1983, le groupement propose désormais deux enseignes à ses adhérents : Pharmavie (670 officines) et Familyprix (160). Ensemble, elles représentent 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires soit 6 % du marché officinal français.

    Enseignes du même secteur