Fermer
Secteurs / Activités

    PresseTaux : Assurance de prêt : quels sont les cas difficiles ?

    communique-pressetaux-22aout2017Les seniors et les personnes souffrant de problèmes de santé sont directement impactés par la question de l’assurance de prêt. Convention Aeras ou délégation d’assurance, les courtiers en crédit négocié du réseau PresseTaux accompagnent les clients qui sont dans ces situations particulières pour étudier la faisabilité de leur dossier.

    En matière d’assurance de prêt, les cas particuliers sont bien souvent liés à l’âge ou à l’état de santé des emprunteurs. “Les assurances de prêt pour les seniors et pour les personnes souffrant d’une affection de longue durée sont des dossiers plus complexes”, explique ainsi Stéphane Fovez, courtier PresseTaux à Saint-Étienne. “Les seniors, les très jeunes et les risques médicaux avérés font très souvent appel à la délégation externe”, complète Carine Pradelles, courtier PresseTaux à Montpellier.

    Et c’est loin d’être sans conséquence pour les clients. Selon Stéphane Fovez, “ces dossiers doivent composer avec davantage de contraintes, par exemple des examens médicaux ou des questionnaires approfondis”. “Mais il ne faut pas pour autant se décourager, il faut prendre le temps de rencontrer un professionnel pour étudier la faisabilité du dossier”, précise-t-il.

    Pour les moins de soixante-dix ans empruntant moins de 320 000 €, la convention Aeras permet l’accès à l’emprunt immobilier ou de consommation”, poursuit Stéphane Fovez. En effet, la convention nommée “s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé Aeras” permet à une personne qui a – ou a eu – un problème grave de santé d’obtenir une assurance pour un prêt immobilier ou un crédit à la consommation. Elle lui permet, sous conditions, d’obtenir une assurance pour ce type de prêt, sans avoir à compléter un questionnaire médical [NDLR : plus d’informations sur le site officiel].

    Pour les seniors, il existe des solutions d’assurance et de garantie permettant l’accès à l’investissement, bien heureusement !”, complète Stéphane Fovez. “Mais les souscripteurs qui ont – ou ont eu – des soucis de santé sont difficiles à assurer, tempère Isabelle Venzal, courtier PresseTaux à Poissy. Il n’empêche que c’est possible ! J’ai par exemple réussi à faire assurer un client qui avait eu un cancer, et je viens de finaliser le dossier d’une cliente souffrant de diabète et d’hypertension. Mais cela prend toujours plus de temps du fait que les dossiers sont analysés par les médecins conseils des assurances concernées.”

    Nous proposons des couvertures d’assurance de prêt jusqu’au 90ème anniversaire de nos clients, avance Stéphane Fovez. La capacité de réaliser un projet reste toutefois soumise au cadre réglementaire en matière d’octroi de prêt. Par exemple, nous avons eu le cas d’un dossier qui n’est pas passé parce que le coût de l’assurance impactait trop le TAEG du prêt [NDLR : Taux annuel effectif global, plus d’informations sur le site officiel], le rendant ainsi supérieur au taux d’usure.”

    27 000 €
    Apport personnel
    27 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PRESSETAUX

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PRESSETAUX Trouvez votrelocal