Fermer
Secteurs / Activités

    Pronuptia, en redressement pour trouver une alliance ?

    Depuis fin avril 2008, la société Pronuptia est placée en redressement judiciaire. Un épisode de plus dans la vie tourmentée de ce réseau? Ou bien, est-ce le chant du cygne du spécialiste de la robe de mariée ?
    Attention, il ne faut absolument pas confondre. Cette procédure n’est pas un arrêt, mais bel et bien une possibilité de redémarrage. Nous avons été placés sous la protection du tribunal de commerce, et ce pour une période de 6 mois reconductible. La cessation de paiement va nous permettre de poursuivre notre activité sans crouler sous les charges. Nous paierons nos fournisseurs quotidiens et nous pourrons enfin livrer nos clients en temps et en heure”, corrige avec force Diane Deblyck, directrice générale de Pronuptia depuis le début de l’année 2008.
    Il faut dire que la jeune femme connaît bien la maison qu’elle a déjà dirigée une première fois durant les années 2003 et 2004. “Jacques Colignon – le président et actionnaire de référence – m’a rappelée, tout simplement parce je suis la dernière à avoir connu une situation favorable au développement de Pronuptia. Mon départ a été le début d’une longue descente, jusqu’au dernier exercice où nous avons affiché 2,27 millions d’euros de pertes sans parler des dettes accumulées. Il fallait trouver une solution.”
    Aujourd’hui, pour redonner confiance à ses salariés, à ses franchisés et à ses distributeurs en général, la marque met en avant sa créativité de ses collections. “Depuis 50 ans, c’est toujours ce qui a fait notre différence sur le marché de la robe de mariée et de la cérémonie en général. Nous sommes une belle entreprise et il nous faut un nouveau souffle.“
    Cette respiration nouvelle, Pronuptia a six mois au minimum pour la trouver. Soit par le biais d’un repreneur, soit grâce à un fonds d’investissement qui viendrait ainsi prêter main-forte à Jacques Colignon. L’homme aurait déjà procédé à deux recapitalisations de la société, selon des informations avancées par Le Journal du Textile. “Depuis que je suis de retour, que j’ai pris connaissance de la situation financière de Pronuptia, je fais le tour des différents investisseurs. Encore une fois, le redressement judiciaire est juste un moyen de nous donner du temps et plus de marge de manœuvre, afin de poursuivre notre activité de façon plus sereine. Et je m’engage à aller jusqu’au bout pour sauver cette entreprise.”
    Aujourd’hui Pronuptia compte en France 7 succursales, 26 franchises et 57 points de distribution en multimarque ainsi que 97 boutiques en franchise à l’international. D’après les chiffres de Franchise Magazine, le réseau a compté jusqu’à 85 boutiques en France dont 66 franchises en octobre 1998.

    50 000 €
    Apport personnel
    10 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PRONUPTIA

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PRONUPTIA
    Trouvez votrelocal