Fermer
Secteurs / Activités

    Quiksilver perd sa tête et Rossignol ?

    Du vent dans les voiles dans la marque orientée surf Quiksilver ? Le président de l’équipementier sportif d’origine australienne, le Français Bernard Mariette, vient d’annoncer sa démission. D’après le quotidien La Tribune du 13 février, ce geste pourrait avoir un lien avec la vente annoncée de Rossignol.
    C’est en 2005 que Quiksilver a procédé au rachat de la société française de ski pour une somme annoncée de 360 millions d’euros. Un rachat soutenu par Bernard Mariette. En janvier 2008, face à ses difficultés financières – une perte de 121 millions de dollars contre 93 millions de bénéfice l’an passé – la maison mère de Quiksilver décide de se séparer de certaines de ses activités. En premier lieu, elle cède sa marque de golf, Cleveland, pour 92 millions d’euros. Puis, annonce quelques mois plus tard son intention de mettre Rossignol en vente. Une décision stratégique qui aurait déplu à Bernard Mariette. Toujours selon La Tribune, l’homme serait sur les rangs pour reprendre Rossignol.
    Quiksilver, qui a inauguré son premier magasin à l’enseigne en France en 1994, compte sur notre territoire 69 unités dont 22 succursales, 45 franchises et 2 commissions-affilitions. Le groupe développe aussi Andaska et Roxy.

    Enseignes du même secteur