Fermer
Secteurs / Activités

      Réseau PresseTaux : Les facteurs pouvant amener à une situation de surendettement - Com. de presse du 2 février 2017

      Com. de presse
      2 février 2017

      L’expérience de terrain des courtiers du réseau PresseTaux en témoigne : aucune catégorie socioprofessionnelle n’est épargnée par une situation de surendettement. Les facteurs sont multiples : incidents de vie, accumulation de factures, impôts à la hausse ou encore baisse des revenus pour cause de maladie, de chômage ou de passage à la retraite.

      L’expérience et le nombre de dossiers traités par l’ensemble des courtiers du réseau PresseTaux l’indiquent : les situations de surendettement peuvent véritablement concerner tout un chacun. Le regroupement de crédits concerne “toutes les catégories socioprofessionnelles (CSP) de la population”, affirme d’ailleurs Johan Carré, courtier PresseTaux à Cambrai (59). “Car le surendettement provient de situations personnelles ou professionnelles modifiées, quelles que soient les CSP”, complète Carine Pradelles, courtier PresseTaux à Montpellier (34).

       

      Cédric Humbert, courtier PresseTaux à Chevreuse (78), explique : “Le regroupement de crédits n’est pas seulement utilisé pour le surendettement, mais aussi comme une optimisation.” Il poursuit : “Toutes les CSP peuvent être touchées par une situation de surendettement, et c’est d’autant plus vrai pour les CSP+ lorsque la retraite arrive ! Les personnes habituées à vivre avec des revenus importants lorsqu’elles étaient actives, payaient sans souci les différents prêts contractés. Et quand les revenus chutent lors du passage à la retraite, leur situation financière devient d’un coup bien plus difficile à gérer…”

       

      Il existe de nombreux facteurs pouvant conduire à une situation de surendettement, comme “un imprévu ou un mauvais conseil financier”, selon Cédric Humbert. “Il ne faut pas hésiter à venir nous voir suffisamment tôt, pour améliorer la situation dès le début et non pas quand les impayés sont trop nombreux et qu’il est déjà trop tard…”, prévient-il.

       

      “Parmi les facteurs qui peuvent conduire au surendettement, on peut citer les crédits faciles à obtenir, notamment en ligne, qui prennent mal, voire pas du tout en compte la capacité financière de chacun”, rappelle Johan Carré. Il poursuit : “Le surendettement peut survenir d’un besoin urgent pour financer des travaux. Un besoin qui est, par la force des choses, mal calculé au départ. Ou encore pour payer des factures de plus en plus importantes, et qui s’accumulent…”

       

      De son côté, Carine Pradelles évoque aussi des “événements de vies”, comme “un décès, un divorce, une perte d’emploi ou une naissance” qui peuvent entraîner une situation de surendettement. “Les gens adaptent leurs charges à leur budget. Dès qu’il y a un changement, ils peuvent se retrouver dans des situations compliquées très rapidement.”

       

      Pour Cédric Leroy, courtier PresseTaux à Sannois (95), une situation de surendettement est souvent l’aboutissement “d’une succession de petits incidents, comme une voiture à réparer, à changer, ou encore un proche qui nous demande une aide financière”. Il ajoute : “Les crédits revolving et les cartes à débit différé peuvent représenter de véritables pièges si on les utilise fréquemment, car les taux d’intérêts sont très élevés. Ils doivent être utilisés de façon ponctuelle. Une personne qui cumule ces petits crédits et autres facilités de caisse a tout intérêt à nous contacter : nous verrons avec lui comment restructurer sa dette tout en le remettant sur pieds, durablement.”

       

      Jean-Philippe Journet, courtier PresseTaux à Caudry (59) abonde en ce sens. Pour lui, le surendettement est “la conséquence d’une baisse de revenu et/ou d’imprévus financiers, comme une grosse facture à payer”. Il conclut : “Dans notre société de consommation, la facilité d’obtenir des crédits à distance, sans véritable accompagnement, accentue énormément le risque de se retrouver en situation de surendettement.” D’où l’intérêt de faire appel à PresseTaux, réseau de courtiers en crédit négocié, pour mieux gérer et optimiser le financement de ses projets !

      27 000 €
      Apport personnel
      27 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur PRESSETAUX

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise PRESSETAUX
      Consultez l'Indicateur de la Franchise