Fermer
Secteurs / Activités

      Retour gagnant à La Mie Câline - Com. de presse du 14 janvier 2011

      Com. de presse
      14 janvier 2011

      Frédéric et Caroline Bayard ont ouvert leur magasin La Mie Câline à Dunkerque le 21 décembre 2010. Ils connaissent très bien La Mie Câline puisqu’ils ont été salariés à La Mie Câline entre 1999 et 2002. Ils avaient ensuite quitté le réseau pour ouvrir une boulangerie artisanale. Ils ont souhaité revenir à La Mie Câline pour créer leur magasin en franchise. Caroline parle de leur parcours et de leur retour dans l’enseigne.

      Caroline, peux-tu nous parler de votre parcours professionnel ?
      Frédéric a préparé un CAP et un Brevet de Maîtrise en Boulangerie et a intégré La Mie Câline de Soissons en 1999 alors qu’il avait 23 ans. De mon côté j’ai préparé un Bac Pro Secrétariat. Comme j’avais des difficultés à trouver un emploi dans mon domaine, Frédéric m’a poussé à postuler à La Mie Câline. C’était un nouveau métier pour moi, mais cela s’est très bien passé. Le métier m’a tout de suite plu. Nous avons travaillé 3 ans à La Mie Câline et la dernière année l’idée de vouloir nous mettre à notre compte est venue. Nous souhaitions le faire avec La Mie Câline mais nous avions très peu d’apport.

      Et vous avez alors décidé de quitter La Mie Câline ?

      La seule solution de pouvoir réunir l’apport pour une franchise La Mie Câline était de reprendre une boulangerie artisanale à la campagne correspondant à nos possibilités financières et de beaucoup s’y investir. Ce que nous avons fait. Nous avons repris une boulangerie en 2002 et nous y avons travaillé chacun 14 à 15 heures par jour sur 6 jours pour aboutir à notre projet. Au bout de 7 ans nous avions l’apport nécessaire à la franchise La Mie Câline.

      Vous ne souhaitiez par reprendre une boulangerie artisanale ?
      Nous avons toujours eu l’idée de créer un magasin La Mie Câline. Si nous avons repris une boulangerie cela a été dans le seul but d’avoir un apport. A La Mie Câline le concept nous plait. Il y a un large choix de produits dans les différentes gammes, cela bouge tout le long de la journée, et les horaires sont tout de même moins difficiles qu’en artisanat. Dans notre boulangerie Frédéric commençait à 2 h du matin et moi à 5h. Et puis ce que l’on apprécie énormément à La Mie Câline c’est que nous ne sommes pas seuls. Quand nous rencontrons une difficulté, un problème, on peut en parler à quelqu’un qui peut nous aider. Ceci est sécurisant.

      Vous avez intégré la formation fin 2009, comment s’est déroulé votre parcours ?

      Les 8 semaines de formation initiale (4 semaines de formation théorique et 4 semaines de formation pratique) nous ont permis de redécouvrir les postes et toutes les évolutions depuis notre départ de La Mie Câline. Le stage pratique à La Mie Câline de Saint Dié a été particulièrement enrichissant. Nous avons ensuite effectué des missions dans différents magasins pour acquérir une parfaite maîtrise du métier de responsable et découvrir différentes organisations. Cette période nous a également permis de créer des liens dans le réseau avec les responsables de magasin.

      Et est ensuite venu le temps des propositions d’emplacements ?
      En effet le service Développement de La Mie Câline nous a proposé plusieurs projets en création ou en reprise dans différentes régions de France. Nous souhaitions créer notre magasin dans le Nord-Est de la France. Nous préférions faire une création plutôt qu’une reprise car nous voulions créer notre équipe et débuter avec un magasin totalement neuf. La proposition du projet de Dunkerque répondait totalement à nos attentes et nous atteignons l’objectif que nous nous étions fixé en 2002.

      80 000 €
      Apport personnel
      30 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur LA MIE CALINE

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise LA MIE CALINE
      Consultez l'Indicateur de la Franchise