Fermer
Secteurs / Activités

    Rip Curl : le surf s'adresse aussi aux femmes - Brève du 11 avril 2008

    Cela fait une quinzaine d’années que Rip Curl propose des lignes destinées aux femmes. Seulement, elles n’étaient pas mises en avant.” Anne Pietro Paolini sait de quoi elle parle. Spécialisée dans le marketing, elle a rejoint la marque de surf il y a 6 mois afin de promouvoir “les filles Rip Curl” : un poste taillé sur mesure.
    L’enseigne de sportswear réalise 40 % de ses ventes grâce au rayon féminin, mais son ambition n’est pas de faire augmenter cette proportion. “En parlant à ces jeunes femmes indépendantes, nous allons aussi toucher le public masculin. Le but étant de faire augmenter le chiffre d’affaires global qui est aujourd’hui de 115 millions d’euros.” Pour cela, Rip Curl a mis les moyens. Le budget de communication, par exemple, a été multiplié par 2,5 pour la saison 2008-2009. “Nous allons continuer à acheter des espaces dans les journaux de surf, mais nous avons aussi pour ambition d’afficher notre présence dans la presse grand public.”
    La marque a décidé de s’adresser aux jeunes femmes qui ne pratiquent pas forcément le surf et qui habitent plutôt en ville. Si cette stratégie fonctionne, elle pourrait directement concerner le réseau de magasins à l’enseigne. Aujourd’hui, les 25 boutiques (15 succursales, 10 partenaires) sont quasiment toutes installées dans des “spots” de glisse (mer ou montagne). Élargir la clientèle de Rip Curl, c’est aussi offrir la possibilité aux futurs partenaires d’ouvrir plus facilement des unités dans les centres-villes ou en centre commercial. Une stratégie à suivre.