Fermer
Secteurs / Activités

    Roady réfléchit à de nouveaux leviers d'évolution - Brève du 28 avril 2008

    Pas de rupture, mais des projets conformes à la politique commerciale qui a fait le succès de l’enseigne. Le nouveau président de Roady, Nicolas Bultel, affiche la couleur, quelques semaines après sa nomination. Il évoque des “pistes d’évolution” destinées à booster le chiffre d’affaires des 136 centres-autos du réseau (1,3 million d’euros en moyenne).
    En 2007, déjà, Roady s’était ouvert un nouveau marché en inaugurant des espaces (accessoires et entretien) dédiés aux deux-roues. Un an après, ils génèrent en moyenne 1,5 % du CA de chaque unité. Encourageant pour l’enseigne, qui étudie désormais la possibilité de généraliser d’autres prestations en vogue à l’ensemble de son réseau. À commencer par le vitrage. “C’est une voie que nous souhaitons en effet explorer. Mais il faut pour cela que nous montions un dossier global, en impliquant les compagnies d’assurance.” Autres projets envisagés, tendance écolo cette fois : la mise en place d’une offre de lavage sans eau et de modification des moteurs pour des économies de carburant. “Autant de leviers qui nous permettraient de coller davantage encore à la demande actuelle de nos clients.”
    Question perspectives de développement, Nicolas Bultel est plus évasif. Il faut dire que son prédécesseur, Yves Gaudineau, avait été un peu trop optimiste en annonçant un objectif de 200 centres pour 2008. Le nouveau président avance plus prudemment, se bornant pour l’heure à une prévision de “6 ouvertures en 2008”, soit une évolution conforme à celle du réseau en 2007. Et ensuite ? “Je ne me risquerais pas à donner de chiffre précis, tant il y a d’aléas qui entrent en ligne de compte dans notre secteur d’activité.” Parmi eux, la question des autorisations administratives qui “retarde des projets en cours”. Mais aussi les difficultés que rencontre l’enseigne en terme de recrutement. “Nous sommes victimes de l’a priori selon lequel il faut des connaissances techniques spécifiques pour ouvrir un centre-auto. Or, j’insiste sur ce point, nous cherchons avant tout des entrepreneurs motivés.” À bon entendeur…

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ROADY

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ROADY
    Consultez l'Indicateur de la Franchise