Fermer
Secteurs / Activités

    Schmidt : bilan et perspectives - Brève du 15 septembre 2009

    Malgré une conjoncture qui n’invite pas véritablement à la fête, la Salm (Société alsacienne de meubles) a tenu à célébrer, ce mois-ci, le demi-siècle d’existence de sa marque historique Schmidt. L’occasion pour Anne Leitzgen, jeune présidente du groupe familial, de revenir sur le chemin parcouru depuis la création par son grand-père Hubert Schmidt de sa première fabrique, en 1959. Mais aussi de souligner la volonté de l’entreprise de pérenniser son leadership, bâti notamment sur la solidité des relations qui la lient à ses concessionnaires.
    Entre autres événements ayant marqué l’histoire du réseau sous enseigne, apparu en 1989, la dirigeante est revenue sur l’élargissement “judicieux” de l’offre de Schmidt à la salle de bain puis au rangement, deux segments qui aujourd’hui représentent ensemble près de 20 % du chiffre d’affaires de la chaîne, ainsi que sur l’inauguration de ses deuxième, troisième et tout récemment quatrième unités de production, sites d’où sortent quotidiennement près de 550 cuisines. Anne Leitzgen a aussi rappelé les efforts de communication menés par l’enseigne ces dernières années. Moyennant quoi Schmidt occupe désormais, avec un CA réseau de 460 millions d’euros, 13 % de parts de marché en France. “Et surtout ressort numéro 1, suivi d’ailleurs de Cuisinella, en notoriété spontanée, auprès des consommateurs.”
    Côté perspectives, l’optimisme reste de mise dans les rangs de la société alsacienne.Dans un contexte actuellement très difficile, nos réseaux s’en sortent plutôt mieux que la moyenne”, a ainsi affirmé la présidente du groupe. Convenant toutefois que le chiffre d’affaires ventes (à surfaces constantes) de Schmidt ressortirait à fin 2009, au mieux étal, mais plus probablement “légèrement négatif”. Tandis que le directeur commercial de la chaîne, Bruno Gutierez, admettait de son côté “plusieurs défaillances” liées à la crise parmi les concessionnaires du réseau.
    Le développement reste malgré tout d’actualité.D’ici la fin de l’année, nous devrions avoir inauguré 12 nouveaux magasins Schmidt, a ainsi indiqué le responsable, qui revendique 274 points de vente ouverts à ce jour dans l’hexagone et 143 à l’étranger. L’international où Schmidt, présent dans 21 pays, a du, en revanche, se résoudre à fermer près d’une trentaine d’unités au cours des douze derniers mois. Notamment en Angleterre et au Danemark, où le marché de la cuisine est particulièrepment malmené.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur SCHMIDT

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise SCHMIDT
    Consultez l'Indicateur de la Franchise