Fermer
Secteurs / Activités

      Serge Vandermeulen, directeur d’exploitation - Interview du 5 septembre 2007

      Interview
      5 septembre 2007

      La reprise de Y'aToo Partoo nous donne l’opportunité d’accélérer notre développement

      Vous venez de reprendre pour 312 000 euros les actifs de la société Y’aToo Partoo, en liquidation depuis avril 2007 : comment ce rachat s’inscrit-il dans votre stratégie d’expansion ?
      Un jugement du Tribunal de commerce de Créteil en date du 8 août dernier a en effet adjugé à Casino la société Y’aToo Partoo et tous ses actifs. Soit 21 automates exploités en propre, qui s’ajoutent donc au 27 points de vente Petit Casino 24 ouverts depuis 1998. La liquidation de Y’aToo Partoo, prononcée en avril, constituait une opportunité d’agrandir notre parc : nous avons donc déposé une offre à partir du 30 mai.
      Nous pouvons désormais proposer des contrats en bonne et due forme aux franchisés propriétaires de leurs machines, et  remettre aux normes les unités en propre. Nous sommes donc en train d’entrer en relation avec toutes les personnes qui gèrent les sites.
      Notre objectif est de passer aux couleurs de Petit Casino 24 tous les magasins en propre d’ici octobre prochain, puis de remettre à niveau tout le parc Y’aToo Partoo. Ce dernier comportait 63 sites, dont 42 en activité aujourd’hui qui, ajoutés aux 27 Petit Casino24, devraient représenter une centaine de points de vente en état en France fin 2007.

      Pourquoi votre format d’automates Petit Casino 24 a-t-il connu un développement aussi prudent, contrairement à votre ex-concurrent Y’aToo Partoo ?
      Petit Casino 24 a ouvert l’un un des premiers magasins-robots en France, à Lyon en 1998, suivis de 3 à Paris. Depuis, la branche proximité de Casino a travaillé en priorité à l’expansion des supérettes Vival, lancées en 1999, et qui totalisent aujourd’hui 1 700 boutiques franchisées, essentiellement implantées dans le monde rural.
      J’ai été nommé directeur d’exploitation de Petit Casino 24 début mai et depuis, l’enseigne a ouvert 6 points de vente en franchise, portant le parc à 27 magasins. En dehors de l’opération de reprise de Y’aToo Partoo, notre objectif est d’implanter des magasins de rue en propre, en franchise, avec des exploitants propriétaires de leur machine, ou encore sur des emplacements de type station-service.

      Quels sont vos objectifs de recrutement sous enseigne Petit Casino 24 ?
      Nous visons aujourd’hui une expansion beaucoup plus rapide que par le passé, et la branche proximité a la volonté de se structurer pour accompagner ce développement. Petit Casino 24 recrutera des franchisés, même si le concept nécessite un budget de départ assez conséquent, compte tenu du coût d’acquisition de l’automate.

      Enseignes du même secteur