Fermer
Secteurs / Activités

    Services immobiliers : les agences à la peine

    Alors que les enseignes d’agences immobilières traditionnelles stagnent ou perdent du terrain, beaucoup de réseaux de mandataires recrutent par dizaines. Mais, pour tous, le marché de la pierre est resté difficile en 2014.

    Les difficultés conjoncturelles ont un impact sur le développement

    Selon une étude du cabinet Xerfi, le secteur des agences immobilières devrait enregistrer un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros en 2015, à comparer aux 9,5 milliards d’euros réalisés en 2011. Cette stagnation résulte bien évidemment des difficultés que connaît le marché de la pierre depuis 2012. Toujours d’après les chiffres de Xerfi, le pays comptait début 2014 environ 20 000 agences immobilières, soit 4 000 de moins qu’en 2008. Il apparaît donc que ces difficultés conjoncturelles ont un impact direct sur le développement des réseaux en franchise ou en coopérative.

    Sur ce plan, il semblerait au vu de leurs réponses que la majorité des grandes enseignes n’étendent plus leur parc d’agences franchisées, certes déjà conséquent : 850 agences pour Century 21, 750 implantations pour Laforêt Immobilier  ou encore 480 unités pour Guy Hoquet l’Immobilier. Avec 1 211 points de vente adhérents, le réseau coopératif Orpi Solutions Immobilières reste le plus important en nombre d'implantations sur le territoire.

    Enseignes du même secteur