Fermer
Secteurs / Activités

    Supermarchés : les petits font mieux que les grands

    Les magasins de proximité de la grande distribution alimentaire résisteront mieux en 2013 que les hypers et les supers, selon les prévisions du groupe Xerfi. Toutefois, leur chiffre d’affaires ne devrait progresser que de 1 %.

    Le nouvel Eldorado de la distribution alimentaire ?

    Sommaire

    Nouvelles habitudes sociétales obligent, le consommateur français modifie ses comportements d’achats en matière alimentaire. Si les supers et hypers ne sont pas prêts de disparaître de la périphérie de nos agglomérations, les formats de proximité de la grande distribution ont clairement le vent en poupe.

    A des magasins trop loin, trop grands, la plupart du temps accessibles uniquement en voiture, le consommateur urbain et pressé préfère de plus en plus la petite surface de centre-ville qui sait allier proximité, richesse de l’offre, possibilité d’achats rapides, plages horaires élargies, offre de snacking, etc. Il s’agit de sur-mesure pour une population ciblée.

    De plus, cette offre de proximité de la grande distribution, sur des surfaces allant de 100 à 900 m2, se montre compétitive car bénéficiant des centrales d’achat et de la logistique des grands groupes. Est-ce le nouvel Eldorado de la grande distribution alimentaire ?

    Enseignes du même secteur