Fermer
Secteurs / Activités

      Supermarchés : les petits font mieux que les grands

      Les magasins de proximité de la grande distribution alimentaire résisteront mieux en 2013 que les hypers et les supers, selon les prévisions du groupe Xerfi. Toutefois, leur chiffre d’affaires ne devrait progresser que de 1 %.

      Les enseignes cherchent à faire des petits

      En dépit de cette bonne résistance en termes de niveau d’activité, les performances financières des magasins de proximité seront faibles. Xerfi estime que leur taux de résultat net va continuer de fléchir pour s’établir à 2 % du chiffre d’affaires, un niveau toutefois supérieur à celui des supermarchés (1,2 %) et des hypermarchés (1,4 %). “Dans un secteur où la concurrence, déjà forte, sera accentuée par l’atonie de la consommation et l’attention portée par les ménages aux prix des produits, les marges de manœuvre des distributeurs pour revaloriser leurs tarifs seront restreintes”, souligne Eline Maurel, auteur de l’étude.

      Cette dernière souligne que tous les groupes de la distribution accroissent leurs efforts pour développer leurs enseignes de proximité. “Face à la difficulté de trouver des emplacements, en particulier dans les grandes agglomérations, certains distributeurs ont eu recours à la croissance externe pour étendre leur parc”, note Eline Maurel. Ainsi Système U a repris l’an dernier le réseau Schlecker France, soit 140 points de vente dans le sud du pays.

      Enseignes du même secteur