Fermer
Secteurs / Activités

      The Little Gym : la crise vue côté franchisés - Brève du 2 avril 2007

      Les problèmes rencontrés par l’enseigne de loisirs éducatifs pour les enfants sont confirmés côté franchisés.
      Comme nous l’indiquions le 19 mars dernier, 5 centres ont fermé et 5 autres continuent hors enseigne pour cette chaîne aujourd’hui réduite à 2 maillons.

      Parmi les franchisés en conflit avec la tête de réseau, on explique que, si le concept est certes sympathique il ne peut, en fait, être rentable que dans des localisations bien précises, à CSP supérieur : 6ème arrondissement de Lyon, Versailles, 16ème à Paris, etc. Par ailleurs tout n’aurait pas été clair, notamment en terme de taux de TVA, dans la présentation des comptes du centre pilote, qui servait de référence aux prévisionnels.

      En outre les dirigeants américains, et, au-delà, ceux en charge du développement du concept en Europe, n’auraient pas voulu modifier le concept pour l’adapter aux conditions du marché français et lui ajouter des activités complémentaires pour en asseoir la rentabilité. Certains des ex-franchisés, qui ont été amené à déposer le bilan l’an passé, ont entamé des procédures judiciaires contre le franchiseur.

      Une chose est sûre, ce réseau, qui peut pourtant se prévaloir de trente ans d’expérience (il est né en 1976 à Seattle) et d’environ 250 centres en activité dans le monde, n’a pas encore réussi à décoller en France, depuis son arrivée en 2002.

      Enseignes du même secteur