Fermer
Secteurs / Activités

    Tintoretto veut encore croire au marché français - Brève du 13 septembre 2005

    Brève
    13 septembre 2005

    Débarquée en 1994 sur le territoire, la marque espagnole de mode féminine, contrairement à Zara ou Mango, n'est jamais parvenue à percer de ce côté des Pyrénées. Au maximum, son parc a atteint les 60 points de vente en 2000, mais nombre de partenaires ont préféré depuis quitter le réseau. A la tête aujourd'hui de 21 affiliés et 5 succursales, Tintoretto, qui compte une centaine de boutique en Espagne, vient de recruter un nouveau directeur de l'expansion : Didier Marel. Ce dernier, qui revendique près de 120 ouvertures de parfumeries Beauty Success ses quatre dernières années, a pour objectif ambitieux de faire atteindre à Tintoretto la centaine de magasins en France d'ici à 2010. Les boutiques affiliées doivent représenter environ 75% du parc et pour convaincre des partenaires, commerçants ou investisseurs, l'enseigne mise sur un chiffre d'affaires moyen revendiqué de 400 000 € par point de vente, contre une mise au concept qui ressort entre 450 et 800 €/m².