Fermer
Secteurs / Activités

      Total équipe ses stations-services d'automates de livraison de colis - Brève du 28 octobre 2015

      Brève
      28 octobre 2015

      Le pétrolier a signé un partenariat avec Inpost, concepteur d'automates intelligents de livraison de colis issus du e-commerce. Près d'une centaine de stations devraient être équipées avant la fin de l'année.

      Bousculé par la concurrence grandissante de la grande distribution, confronté à la baisse de ses marges sur les ventes de carburant, le réseau Total multiplie depuis quelques années les initiatives visant à faire de ses stations (2 200 en France environ) de véritables pôles de services, variés et à forte valeur ajoutée, dédiés aux automobilistes.

      L’enseigne a déjà ouvert des corners Monoprix, Darty, Casino ou La Grande Récré sur autoroute, et noué des partenariats avec Carrefour Express, Speedy ou Doc’Biker en ville. Nouvelle illustration de cette stratégie de diversification : Total vient de signer avec Inpost un accord prévoyant l’implantation d’automates de dépôt et retrait de colis, dans une centaine, au moins, de ses stations-services.

      Se revendiquant comme l'un des principaux groupes postaux privés d’Europe, Inpost livre notamment les produits des e-commerçants Cdiscount et Groupon, via près des 200 Abricolis installés à ce jour en France. Positionnés à l’extérieur des boutiques des stations-service Total, les casiers seront accessibles 24h sur 24h, 7j sur 7, en libre-service. Les consommateurs pourront ainsi récupérer leurs achats effectués en ligne à l’occasion de leurs déplacements quotidiens ou lors de leur plein de carburant, sans les contraintes horaires des traditionnels points de relais en magasins.

      « Ce partenariat s’inscrit pleinement dans notre volonté d’innover pour offrir le meilleur niveau de service possible à nos clients », commente Christian Cabrol, Directeur Réseau et Cartes Pétrolières Total Marketing France. Une cinquantaine de stations-services Total seraient déjà équipées d’Abricolis, et une quarantaine d’autres devraient l’être d’ici la fin de l’année.
       

      Enseignes du même secteur